En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Union européenne veut intensifier son rythme de réduction d'émissions de carbone

Gouvernance  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
L'Union européenne veut intensifier son rythme de réduction d'émissions de carbone

A l'occasion de la conférence internationale du climat qui se tient actuellement à Bonn, la Commission européenne a mis à jour ses dernières statistiques en matière d'émissions de gaz à effet de serre en Europe. Dans un rapport intitulé "Deux ans après le sommet de Paris - Progrès accomplis dans la réalisation des engagements climatiques de l'UE", la Commission démontre que malgré une croissance économique, les émissions du territoire européen ont continué à baisser. En 2016, les émissions de l'UE ont diminué de 0,7%, tandis que le PIB croissait de 1,9%. L'UE est donc en bonne voie pour réduire ses émissions de CO2 d'au moins 40% d'ici à 2030 comme elle se l'ait fixé.

"Nos émissions baissent et l'économie se développe, en grande partie grâce aux technologies innovantes, montrant ainsi que la croissance et la lutte contre le changement climatique peuvent aller de pair", a déclaré Miguel Arias Cañete, commissaire pour l'action pour le climat et l'énergie. Mais pour y arriver, l'Europe va devoir prendre de nouvelles mesures et ne pas se contenter des réglementations actuelles. La Commission a d'ailleurs proposé le 8 novembre une nouvelle législation pour encadrer les émissions de CO2 des voitures et des camionnettes. "Pour la flotte de voitures particulières et de camionnettes neuves, les émissions moyennes de CO2 devront être, en 2030, inférieures de 30% à celles de 2021", précise la Commission européenne dans un communiqué. Des objectifs intermédiaires ont été fixés pour 2025 (-15% par rapport à 2021). Avec ces mesures, la Commission entend éviter l'émission de 170 millions de tonnes de CO2 entre 2020 et 2030, soit l'équivalent des émissions annuelles totales de l'Autriche et de la Grèce. Elle a également mis sur la table fin novembre 2016, un renforcement des objectifs d'efficacité énergétique et du développement des énergies renouvelables.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…