En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

UE : établissement d'une base de données mondiale sur les espèces

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
L'Union européenne prendra part à l'initiative mondiale de création d'un système mondial d'information sur les espèces (Global Species Information System), annoncée le 9 mai à Washington. Il est important pour les chercheurs, les décideurs politiques, les exploitants de terres, les agriculteurs, les défenseurs de l'environnement et bien d'autres groupes de la société, ainsi que le grand public, de disposer d'informations sur les espèces, a indiqué la Commission européenne afin de protéger la biodiversité ''fragile de notre planète''.
Mieux nous la connaîtrons et plus nous serons à même de la protéger. Mettre en relation les chercheurs européens et du monde entier nous permettra de connaître davantage les espèces avec lesquelles nous cohabitons sur Terre et, nous l'espérons, de mieux les gérer, a déclaré M. Janez Potocnik, membre de la Commission européenne chargé de la science et de la recherche. L'UE apportera sa contribution au projet SpeciesBase de création d'une base de données sur les espèces, en collaboration avec des scientifiques des États-Unis, d'Australie, du Brésil, d'Inde et d'Afrique du Sud. Cette initiative fait suite à la réunion ministérielle du G8 sur la biodiversité, qui s'est tenue à Postdam en mars 2007.
L'UE utilisera des fonds communautaires afin de rassembler des données et de créer un système commun d'information. Elle partagera ces données essentielles avec les promoteurs d'autres projets régionaux, comme Encyclopaedia of Life, aux États-Unis, et Atlas of Living Australia. SpeciesBase constituera pour les scientifiques une source d'information sur les rythmes de croissance, la fertilité, la tolérance environnementale et les données génétiques. Elle fournira également au public des photos, cartes et informations sur la flore et la faune du continent en plusieurs langues européennes. Les utilisateurs pourront compléter les informations fournies par les experts grâce à leurs propres observations. SpeciesBase s'appuiera sur le système d'information de FishBase. L'institut allemand IFM-GEOMAR de Leibniz assurera la coordination. Les scientifiques associés aux initiatives en cours (The Catalogue of Life, The Global Biodiversity Information Facility, etc.) se sont engagés à soutenir la création de SpeciesBase, au titre de la contribution européenne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager