En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Autorisations d'urbanisme : il y a urgence à agir pour les collectivités locales

Aménagement  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

L'Association des maires de France (AMF) et l'Association des communautés de France (AdCF) publient un nouveau guide sur le droit des sols. Son ambition ? Accompagner les collectivités qui doivent mettre en place une nouvelle organisation en matière d'instruction des autorisations d'urbanisme d'ici juin 2015.

"La loi Alur met fin au 1er juillet 2015 à la mise à disposition gratuite des services de l'Etat pour l'instruction des autorisations d'urbanisme dans les communes appartenant à des communautés de plus de 10.000 habitants", rappellent les deux associations. La ministre du Logement, Sylvia Pinel, a d'ailleurs adressé le 3 septembre une instruction aux services déconcentrés de l'Etat en vue d'accompagner ce désengagement.

Or, cette évolution affecte de très nombreuses collectivités qui doivent s'organiser soit pour créer localement un service d'instruction lorsqu'il n'existe pas, soit étendre le périmètre du service existant. L'Etat ne conserverait, en juillet 2015, que 40% du volume d'autorisations qu'il instruisait jusque-là, estiment l'AMF et l'AdCF.

"Les collectivités qui bénéficient jusqu'ici partiellement ou totalement du service de l'État devront innover dans des organisations locales en misant au choix sur une solidarité entre communes, sur une organisation communautaire, sur une instruction mutualisée dans un cadre plus large (syndicat du Scot…) ", analysent les associations, qui estiment à plus de 350 le nombre de services intercommunaux à créer en moins d'un an.

Réactions3 réactions à cet article

 

pour faire n'importe quoi (urbanisation anarchique,mitage généralisé)on ne devrait pas avoir besoin de trop de monde

lio | 21 septembre 2014 à 10h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

encore une réforme qui risque de légaliser les débordements en matière d'urbanisation irrespectueuse du milieu naturel

stae | 22 septembre 2014 à 10h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

pour ma part qu'un maire soit le seul a décider s'il vous autorise un CU n'est pas normal car si le maire à une "dent " contre vous il agit de façon "dictatoriale" c'est mon cas 8 ans de demande 8 ans de refus, sans raison valable!
merci de m'indiquer si ça peut changer
c

carmen | 14 novembre 2014 à 08h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager