Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Urbanisme : un décret d'application de la loi Alur en consultation

Aménagement  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Le ministère du Logement met en consultation jusqu'au 17 juillet un projet de décret qui vise à modifier la partie réglementaire du code de l'urbanisme. Il mettra en application plusieurs dispositions contenues dans la loi du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), la loi du 13 octobre 2014 d'avenir pour l'agriculture, la loi du 20 décembre 2014 relatif à la simplification de la vie des entreprises et l'ordonnance du 19 décembre 2014 relative à la création de la métropole de Lyon.

"Ce projet a principalement pour objet de mettre en conformité la partie réglementaire du code de l'urbanisme avec les dispositions législatives issues de ces textes", indique le ministère du Logement.

Le texte tire les conséquences de la disposition de la loi Alur qui étend le champ d'application de l'évaluation environnementale à l'ensemble des cartes communales. Il en ressort que les cartes communales couvrant le territoire d'une commune comportant un site Natura 2000 sont soumises systématiquement à évaluation environnementale. Les autres cartes communales font l'objet d'une évaluation environnementale s'il est établi, après un examen au cas par cas, qu'elles sont susceptibles d'avoir des incidences notables sur l'environnement.

Le projet de décret apporte également des précisions relatives à la liste des constructions possibles en zones naturelles, agricoles et forestières délimitées par le règlement du plan local d'urbanisme (PLU) ainsi qu'à la procédure d'obtention des dérogations au principe d'urbanisation limitée dans les communes non couvertes par un schéma de cohérence territoriale (Scot). Il contient enfin des dispositions relatives au contenu du PLU pouvant tenir lieu de programme de l'habitat (PLH) et de plan de déplacements urbains (PDU), ainsi qu'à la concertation préalable facultative en amont de certains projets de travaux ou d'aménagements.

Réactions2 réactions à cet article

 

Qu'en est-il de la possibilité de mettre un mobile home sur un terrain privé (constructible) pour en faire sa résidence principale?
cordialement.

Patlandes | 21 septembre 2015 à 15h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ce projet de décret ne change a priori pas l'état de la réglementation pour les mobiles homes, qui ne sont en principe autorisés que dans les parcs résidentiels de loisirs, les villages de vacances et les terrains de campings (C. urb., art. R. 111-34).
A titre dérogatoire et sur décision préfectorale, ils peuvent être installés sur d'autres terrains pour reloger provisoirement les victimes de catastrophes (C. urb., art. R. 111-36).

Laurent Radisson Laurent Radisson
23 septembre 2015 à 16h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager