En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Néonicotinoïdes : malgré les restrictions européennes, leur utilisation n'a pas baissé en France

Agroécologie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

D'après des chiffres obtenus auprès du ministère de l'Agriculture par l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf), les ventes de néonicotinoïdes n'ont pas baissé entre 2013 et 2015 alors même que trois substances (imidaclopride, thiaméthoxam et clothianidine) se voyaient frappées d'une interdiction partielle par l'Union européenne en décembre 2013. Au contraire, toutes molécules confondues, l'usage des néonicotinoïdes a augmenté de 4%.

"Les volumes de vente de l'imidaclopride sont restés constants entre 2013 et 2015, encore une fois malgré l'interdiction européenne et cela s'explique par le maintien de son autorisation sur les céréales à paille. L'imidaclopride est l'insecticide qui contamine le plus les eaux de surfaces françaises, une « tendance préoccupante » selon un rapport du ministère de l'Environnement", souligne l'Unaf.

En revanche, l'utilisation du thiaméthoxam et de la clothianidine a chuté de 72% en trois ans. Cependant, note l'Unaf, "les usages interdits par l'UE du thiaméthoxam et de la clothianidine se sont reportés sur le thiaclopride, dont l'utilisation a été multipliée par 2,5 entre 2013 et 2015, bien que l'Europe considère le thiaclopride comme un perturbateur endocrinien au point d'en envisager sa substitution".

La publication de ces chiffres intervient quelques jours après la polémique sur l'intention du gouvernement de lever l'interdiction de sept néonicotinoïdes à partir de 2018. Le Premier ministre a dû éteindre le feu en affirmant que la France ne reviendrait pas sur cette disposition, inscrite dans la loi biodiversité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…