Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

En Vendée, l'usine Interplume s'équipe de trackers solaires bifaciaux et automatisés

Avec 17 panneaux solaires sur suiveurs, l'usine Interplume, en Vendée, couvrira bientôt jusqu'à un tiers de ses besoins énergétiques en autoconsommation. Une performance atteinte grâce à l'optimisation du rendement énergétique de l'installation.

TECHNIQUE  |  Energie  |    |  F. Gouty
En Vendée, l'usine Interplume s'équipe de trackers solaires bifaciaux et automatisés
Environnement & Technique N°385
Cet article a été publié dans Environnement & Technique N°385
[ Acheter ce numéro - S'abonner à la revue - Mon espace abonné ]

Ce sera bientôt « le plus grand parc de suiveurs solaires des Pays de la Loire ». Dix-sept panneaux photovoltaïques bifaciaux sur suiveurs (ou trackers) biaxiaux sont en cours d'installation sur un site industriel, à Sainte-Hermine, en Vendée. Le 27 octobre 2022, l'entreprise de traitement de plumes et de duvets, Interplume, a signé un accord avec la société Okwind pour installer sa centrale solaire d'ici à la mi-avril 2023.

Posé sur un mât en acier, à quelques mètres au-dessus du sol, chaque panneau d'environ trois mètres de long affiche une puissance de 22 kilowatts-crête (kWc). Onze seront positionnés autour du bâtiment principal de l'usine Interplume. Six autres seront plantés près de sa station d'épuration, à proximité du site industriel. L'électricité produite par cette centrale, représentant une capacité cumulée de 374 kWc, sera entièrement autoconsommée par l'entreprise. Les onze premiers panneaux solaires répondront à environ 20 % des besoins électriques de l'usine, tandis que les six autres couvriront 34 % de la consommation de la station d'épuration.

Une production optimisée

Contrairement à des panneaux solaires fixes, la technologie bifaciale et biaxiale d'Okwind mise sur un maximum de rendement. Les panneaux bifaciaux captent à la fois les rayons du soleil par exposition directe et par leur réflexion au sol. Débarrassés de la gangue plastique qui soutient habituellement les modules de silicium, ils profitent du phénomène d'albédo de la surface sur laquelle ils sont installés. En moyenne, ces panneaux affichent un rendement moyen de 70 à 80 % durant toute la journée.

“ Les trackers fonctionnent sur la base d'un axe rotatif et d'un axe linéaire, pour s'assurer que le rayonnement du soleil est toujours perpendiculaire à la surface des panneaux ” Louis Maurice, Okwind
« Les trackers fonctionnent sur la base d'un axe rotatif et d'un axe linéaire, pour s'assurer que le rayonnement du soleil est toujours perpendiculaire à la surface des panneaux, quelle que soit la saison, explique Louis Maurice, président et fondateur de l'entreprise Okwind, basée en Ille-et-Vilaine. Ils sont ainsi totalement compatibles avec les besoins d'autoconsommation d'une usine, puisque le productible est constant tout au long de la journée. » L'ensemble des panneaux est connecté à un « algorithme solaire ». En modélisant une position virtuelle du soleil en fonction de l'évolution de la charge électrique produite, il automatise la rotation et l'orientation des panneaux. Il améliore également la gestion de la consommation électrique pour l'entreprise.

Cette optimisation de la production présente également un bénéficie environnemental. Avec un bilan carbone estimé à 26 grammes d'équivalent carbone par kilowattheure (gCO2e/kWh), l'empreinte environnementale de ces panneaux solaires bifaciaux et biaxiaux serait près de deux fois moins lourde que celle d'un panneau photovoltaïque fixe (environ 43 gCO2e/kWh, selon l'Agence de la transition écologique, Ademe). Cependant, ils ont un inconvénient : « Nos engins sont soumis aux forces du vent et ne conviennent pas à une installation sur un toit ou sur une autre structure élevée. »

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Hydrogène : stockez l'énergie verte produite sur votre territoire VDN GROUP
Passerelles de communication ECU pour micro-onduleurs APsystems APsystems