En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Saint-Gobain inaugure au Portugal une usine de production de miroirs paraboliques pour les centrales solaires

Une usine de production de miroirs paraboliques destinés aux centrales thermosolaires a été inaugurée par Saint-Gobain. Elle produira 2 millions de m² de miroirs par an pour les marchés d'Europe, des USA, de l'Australie et du Moyen-Orient.

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
   
Saint-Gobain inaugure au Portugal une usine de production de miroirs paraboliques pour les centrales solaires
© istockphoto.com/brookselliott
   
Le spécialiste des matériaux de construction Saint-Gobain a inauguré la semaine dernière une nouvelle ligne de production de miroirs paraboliques dans son usine de Covilis située à 20 km de Lisbonne, au Portugal. Ces miroirs bombés sont destinés à équiper les nombreuses centrales thermosolaires en projet.

Ces centrales solaires à concentration (CSP ou Concentrating Solar Power) permettent de produire de la chaleur et de l'électricité en concentrant les rayons du solaire sur un point donné grâce à des miroirs spécifiques. Plusieurs technologies sont actuellement développées comme celle de la centrale solaire à tour. Dans ce type de centrale, de nombreux miroirs concentrent le rayonnement solaire sur un récepteur placé au sommet d'une tour. Les miroirs ou « héliostats » sont conçus pour tourner avec le soleil et ainsi, réfléchir les rayons en un seul point pour concentrer l'énergie thermique et assurer des températures d'environ 600°C. Dans le récepteur, l'énergie calorifique est absorbée par du sodium liquide. Un échangeur de chaleur transmet la chaleur emmagasinée dans ce fluide à un circuit de vapeur d'eau d'une centrale thermique conventionnelle.

Les miroirs de Saint-Gobain sont plutôt destinés à la technologie Solar electric generating systems ou SEGS. Ce système utilise de nombreuses rangées de capteurs cylindro-paraboliques réfléchissants, d'une centaine de mètres de longueur. Les capteurs suivent le mouvement apparent du soleil et concentrent les rayons 50 à 80 fois au point focal du miroir parabolique où un tube métallique absorbe l'énergie thermique. Ce tube est traversé par de l'huile que le rayonnement solaire porte à une température de près de 400 degrés Celsius. Cette chaleur est ensuite valorisée sous forme de vapeur et d'électricité.

L'usine Covilis produira 2 millions de m² de miroirs par an pour les marchés d'Europe, des USA, de l'Australie et du Moyen-Orient. Saint-Gobain vise ainsi près de 30% du marché des concentrateurs solaires à partir de 2010.
La technologie cylindro-parabolique est en effet la plus mature des technologies de CSP et de nombreux projets sont en cours de développement. En Europe, le gouvernement espagnol prévoit la mise en place d'une puissance de 500 MW d'ici 2010 tandis que les professionnels espagnols réunis au sein de l'Asociación de Productores de Energías Renovables misent sur 8.000 MW d'énergie thermoélectrique à l'horizon 2015-2020.
Par ailleurs, une vingtaine de grandes entreprises allemandes ont récemment décidé de se réunir au sein du consortium Desertec1 dans le but de construire d'immenses centrales solaires thermiques dans le nord de l'Afrique et de les relier aux réseaux électriques de plusieurs pays d'Europe et du bassin méditerranéen.
L'énergie solaire a également les faveurs des énergéticiens américains notamment en Floride où plusieurs centrales solaires à concentration sont prévues : 75 MW près d'Indiantown et 75MW à Babcock Ranch.

Selon le dernier bilan baptisé « Concentrating Solar Power : Outlook 20092 » et réalisé par l'European Solar Thermal Electricity Association (ESTELA), Greenpeace et l'Agence Internationale de l'énergie, les centrales solaires à concentration représentaient une puissance installée de 436 MW fin 2008 mais les projets en cours de construction ou annoncés pourraient faire grimper la puissance installée à plus de 1,5 GW d'ici 2011 et 50 GW d'ici 2020 dont 20 GW rien qu'en Espagne et aux Etats-Unis.

Réactions1 réaction à cet article

 
bravo, le solaire thermique est l'avenir.

c'est l'avenir, c'est développement durable contrairement au photovoltaïque; il reste quand même le stockage sur 24h de l'énergie récupérée du solaire

DL | 29 août 2009 à 09h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager