Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Val'hor demande à Jean-Louis Borloo ''d'intégrer le végétal'' dans le plan Ville durable

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet
Alors que le ministre du développement durable Jean-Louis Borloo a présenté le 4 novembre en Conseil des Ministres, les plans pour la ville durable et pour la biodiversité 2010, les professionnels du paysage et du végétal, regroupés au sein de l'association interprofessionnelle Val'hor, ont demandé hier au Ministre ''d'intégrer le paysage et le végétal'' aux projets de ''ville durable'' et ''d'écoQuartiers''.

''Grands oubliés du Grenelle de l'Environnement, le paysage et le végétal ne doivent pas être absents des projets de ville durable et d'ÉcoQuartiers ; ils sont les garants de la biodiversité. Nous souhaitons que le Ministère et les collectivités qui mettront en oeuvre ces chantiers intègrent cette dimension et nous associent à cette démarche'', a déclaré Dominique Douard, membre de Val'hor, dans un communiqué.

La filière, qui était rassemblée à Strasbourg du 26 au 28 octobre, pour les quatrièmes Assises européennes du paysage, indique s'être engagée dans la démarche européenne ''Cité Verte'', déclinée aux Pays‐Bas, en Grande‐Bretagne et en Allemagne, qui vise, à travers des projets végétaux et paysagers, ''un développement harmonieux et raisonné des espaces urbains''.

Les professionnels du paysage ont rendu publique à Strasbourg une motion appelant ''les décideurs à une prise en compte systématique et en amont des problématiques paysagères dans le cadre des politiques publiques au niveau national et européen''.

''Notre ambition est qu'une dynamique s'incarne dans la démarche européenne Cité Verte que nous promouvons en France. Voilà pourquoi nous sommes prêts à dialoguer avec le Ministère et les élus locaux, à présenter nos propositions afin que paysage et végétal soient parmi les critères du label ÉcoQuartier, dans le cadre des contrats entre l'État et les collectivités'', a souligné Dominique Douard.

Rappelons que les conclusions du Grenelle de l'environnement ont prévu la réalisation ''d'une quinzaine de grands projets d'innovation architecturale, sociale et énergétique'' et ''d'au moins un EcoQuartier avant 2012 dans toutes les collectivités qui ont des programmes de développement de l'habitat significatif'', dans le cadre du plan Ville durable, présenté par Jean-Louis Borloo en octobre 2008.

Réactions2 réactions à cet article

 
ville durable

Les plantes influencent notre vie en ville, jouent un rôle considérable sur notre bien être.
Face au changement climatique annoncé, il est grand temps de végétaliser nos villes, les murs de nos maisons, pour rendre les plus frâiches et vivables en période de sécheresse.
Autre grave problème dans les villes..les sols imperméables. On sait les problèmes dûs à l'étanchéité des sols...et l'on continue à bétonner nos places et nos trottoirs.

peonia | 16 novembre 2009 à 11h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Lorsque les grand décideurs s'investissent !

Faudrait bien que l'on m'explique comment le grand Bolobolo, il a fait avec ses pôtes pour zaper le végétal, le paysage, les corridors... dans la ville tout en parlant de ville durable, d'éco-quartiers, de biodiversité...
J'ai un peu l'impression qu'il se moque du fondement de la mission qu'il leur a été confiée par la voie démocratique!!!

DuNerf | 17 novembre 2009 à 21h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil en Droit de l'Urbanisme durable et Domanialité publique Green Law Avocat
Pensez à choisir une borne de recharge cohérente pour l'environnement RossiniEnergy