Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Des repas végétariens en restauration collective

Agroécologie  |    |  Actu-Environnement.com

L'Association Végétarienne de France (AVF) lance une campagne de sensibilisation et d'information pour inciter les restaurants collectifs à intégrer des plats végétariens dans leurs menus. Sont concernés aussi bien les écoles, les universités, les hôpitaux que les restaurants d'entreprises ou encore les maisons de retraite.

Les arguments avancés par l'association sont le respect du choix alimentaire de chacun (végétarien ou consommateur de produits carnés), l'accès à une alimentation saine et équilibrée, et une mise en place aisée d'une alimentation végétarienne dans les lieux de restauration collective.

Pour accompagner les établissements souhaitant proposer des repas contenant des substituts à la viande, l'AVF publie une brochure intitulée "Menus Alternatifs dans les Collectivités". Parmi les informations présentes dans ce guide, on peut citer des exemples d'établissements ayant intégré un choix végétarien dans leur cuisine, des adresses de formateurs en nutrition végétarienne, des adresses de fabricants de produits à base de soja, tofu et autre substituts, des recettes.

La brochure est disponible en téléchargement sur le site d'AVF.

Réactions5 réactions à cet article

 

Bien. Vu sous cet angle, pas de problèmes. Chacun a en effet droit à la liberté de choix dans ses alimentations. Malheureusement, il est aussi des cas ou les choix sont plus orientés vers le religieux et destinés à la restauration collectives des écoles. Dans ce cas, cela devient gênant car on fait endosser au système éducatif un rôle qui n'est pas le sien et qui met à mal les principes de laïcité et d'égalité de traitement pour tous. Et dans ce cas là, c'est non seulement très regretable mais dangereux. Car la suite logique est la séparation des chaines de logistique et de préparation des aliments puis la séparation des personnes à régime carné de celles à régime végétarien. On ne vous raconte pas la remise en cause des organisations de restauration scolaire !
C'est le cas de Villeurbannes (69) ou de Grenoble (38)...
Et puis demain pourquoi pas des repas pour vegetaliens et autres régimes alimentaires particuliers ? Bref, à force de respecter les libertés de chacun, on finit par oublier l'essentiel... Le savoir vivre en collectivité et l'apprentissage de la tolérance ou le partage des valeurs de l'autre pour mieux le connaitre et mieux le comprendre...

Jeff | 22 juillet 2011 à 16h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

je ne comprends pas votre rapport avec la religion. Si on parle de kascher ou de halal, sachez que ce type de régime est bien souvent en accord avec l'alimentation bio ou végétarienne. Tout le monde ne peut pas s'accomoder de la viande.

Personnellement je trouve que c'est une très bonne initiative, d'autant que ce qui n'est pas abordé ici est le fait du poids de la consommation de la viande sur le climat et notre agriculture. Un peu moins ferait du bien à tout le monde !!!! Et manger végétarien est également un gage de diversité alimentaire !!!!

Essayez !

une végétarienne non extrémiste qui mange du poisson de temps à autre

Caroline | 22 juillet 2011 à 17h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"Le savoir vivre en collectivité et l'apprentissage de la tolérance"
Oui justement tolérer les végétariens peut être bien. Parce que en tant que végétarienne je ne mange que très rarement en collectivité (et donc le savoir vivre en collectivité se fait sans les végétariens qui comme moi préfèrent se nourrir soi-même par crainte de ne rien avoir dans leur assiette!)
Très bonne initiative, je soutient l'AVF!

Akzmi | 27 juillet 2011 à 23h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je ne peux que aller dans le sens de Akzmi :)

Caroline | 28 juillet 2011 à 09h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Jeff : l'égalité de traitement pour tous, ce n'est pas que tout le monde mange la même chose, c'est que tout le monde puisse avoir un repas équilibré !
"demain pourquoi pas des repas pour vegetaliens" :
Ben oui, bien sûr qu'il faudrait des repas végétaliens ! Qu'est-ce que ça a d'extraordinaire ? Les végétaliens (enfants, détenus, personnes âgées en particulier, dépendants de la restauration collective) n'ont-ils pas droit eux aussi à un menu équilibré ? Pour la part je suis végétalienne, et si je suis amenée à manger en collectivité, comment faire s'il n'y a pas de plats que je puisse manger ? Je saute un repas ?
Vous parlez de tolérance, mais où est la tolérance si une personne végéta*ienne, par exemple, ne peut aller manger au même endroit que les autres...? D'autant plus que cela n'a rien de bien compliqué de préparer des menus végéta*iens, il s'agit juste de changer un peu ses habitudes, et cela peut convenir à tout le monde, alors pourquoi ne pas s'y mettre ?

Cocolapin | 14 août 2011 à 09h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager