En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Véhicule électrique : la progression du marché français se tasse

Transport  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Avec 30.921 véhicules immatriculés en 2017, le marché du véhicule électrique continue à progresser. Les voitures électriques totalisent 1,2% des immatriculations de véhicules neufs en 2017. Toutefois, la croissance marque le pas : en 2017, les immatriculations n'ont progressé que de 13%, contre 23% en 2016 et 47,5% en 2015. Ce tassement du rythme de production "rappelle la fragilité du marché et l'importance du soutien de l'Etat à son développement", indique l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere) qui publie ces chiffres annuels.

"Le marché devra donc être surveillé avec attention en 2018", prévient l'association. Du côté des bonnes nouvelles à venir, elle annonce la sortie de nouveaux modèles. Du côté des risques, elle alerte sur la réduction de la prime à la conversion pour les véhicules 100% électriques. Celle-ci passe de 4.000 à 2.500 euros et s'applique aux véhicules plus anciens (1997 et 2001 en 2018, contre 2006 en 2017).

La Zoé domine encore le marché

Le marché du véhicule particulier reste le plus porteur avec 25.983 nouvelles immatriculations (en hausse de 14% sur un an), soit 1,47% des nouvelles immatriculations des véhicules particuliers, contre 1,35% en 2016. Comme l'an dernier, la Renault Zoé se taille la part des ventes avec 15.245 unités (58,6% des ventes). Mieux, avec une progression de 34% sur un an, le véhicule phare de la marque au losange parvient à gagner des parts de marché. "Le modèle phare propose depuis fin 2016 une autonomie de 400 kilomètres, bien supérieure à ce qu'offrent actuellement les autres véhicules de la même catégorie, ce qui explique son succès", justifie l'Avere. La Zoé est suivie par la Nissan Leaf avec 2.381 voitures vendues, en baisse de 38%, et la BMW i3, avec 1.954 immatriculations (dont 1.073 dotées d'un prolongateur d'autonomie) en hausse de 45%.

Le marché des véhicules utilitaires électriques atteint 6.011 nouvelles unités, soit une hausse de 8%. Le Renault Kangoo reste leader du secteur avec 
2.546 unités (hausse de 7%), suivie par la Zoé (675 modèles immatriculés, en hausse de 67%) et le Peugeot Partner (660 véhicules, en hausse de 50%), détaille l'Avere.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…