Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La voiture électrique plébiscitée par les Européens, un peu moins par les Français

Energie  |    |  Clément Cygler  |  Actu-Environnement.com

Selon les résultats d'un sondage effectué par l'Observatoire Cetelem de l'automobile, 41 % des européens envisagent l'acquisition d'un véhicule électrique. Une bonne nouvelle pour cette filière industrielle qui tente de se développer réellement au cours de ces trois dernières années. Réalisé auprès de 6.000 européens dans dix pays européens, ce sondage précise que 71 % des personnes interrogées se déclarent intéressées par ce type d'automobile et 84 % le considèrent comme la meilleure solution d'avenir pour protéger l'environnement.

 
6.000 abonnés à Autolib Seulement deux semaines après son lancement, plus de 6.000 personnes se sont abonnées à Autolib, le service de voitures électriques en libre-service mis en place par Bolloré à Paris et sa métropole. "C'est à peu près deux fois plus que ce qu'on pensait", s'est félicité Vincent Bolloré sur France Info, ajoutant que "les gens sont surpris de la puissance de la voiture électrique".
 
Dans l'Hexagone, les résultats de cette étude sont moins flatteurs. Selon l'Observatoire, les Français sont ceux chez qui l'intérêt pour cette technologie est le moindre (54%), et seulement 23% envisagent un achat de véhicule électrique.

Au niveau des freins à lever, les sondés citent, en premier, le prix du véhicule. Seulement un tiers se déclare ainsi prêts à payer ce type d'automobile jusqu'à 10 % plus cher que son équivalent thermique. "L'autonomie des batteries est un autre point problématique : 82% des Européens font moins de 100 km par jour et pourtant, 55% d'entre eux (71% des Français) n'envisagent pas l'achat d'un véhicule ayant une autonomie inférieure à 250 km", indique le sondage.

Enfin, 52 % des européens pensent que la remise en cause du nucléaire pourrait hypothéquer l'avenir du véhicule électrique.

Réactions3 réactions à cet article

 

il y a 30 millions de véhicules en circulation en France aux erreurs près.en admettant qu'ils soient tous électriques(admettons!), leur consommation moyenne est de 18kwh/100km(c'est une approximation plutôt haute), pour un déplacement journalier de 40km par véhicule en moyenne.On arrive à une consommation de: 30*18*365*40/100=78,84TWh.soit la production d'électricité renouvelable.Mieux, l'économie que représenterait l'interdiction des grilles pains qui nous servent de chauffage.Auto-interdisons le nous.

technocrate137 | 20 décembre 2011 à 23h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Les français sont frileux vis-à-vis des véhicules électriques. Peut-on les blâmer ? Comment s'y retrouver dans toutes les annonces qui nous sont faites. Il y a 20 ans on nous disait :"le diesel,ça consomme moins et ça pollue moins !". Depuis, retropédalage. "Le diesel est extrêmement polluant", d'où une augmentation des taxes. Puis est venu le temps du carburant bio (sic!). Pas si bio que ça, puisque l'on déforeste à tout va pour produire du bioéthanol. Le véhicule électrique, maintenant. Alors là on se pose des questions : bien ou pas bien ? Que va-t-on nous dire dans 2 ans ? Et déjà, l'effet Fukushima irradie nos envies de véhicules électriques
Alphonse Allais disait "déplaçons les villes à la campagne". Le véhicule électrique est un merveilleux moyen de polluer ailleurs que là où on l'utilise...

Bref, qui croire, qui a raison, et pour combien de temps ?

Tetris | 28 décembre 2011 à 10h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Une éolienne offshore de 5MW c'est 10000 voitures qui roulent 10000 Km en 1 an, en matière d'indépendance énergétique je vois pas ce que l'on peut faire de mieux.çà n'empêche pas de faire du vélo.

technocrate137 | 05 janvier 2012 à 14h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager