En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Véhicules électriques : de nouvelles aides de l'Etat pour installer des bornes de recharge

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Le 4 juillet, les ministres des Transports Elisabeth Borne et de la Transition écologique François de Rugy ont lancé deux nouvelles mesures d'aide aux copropriétés et aux collectivités territoriales pour "accélérer" le déploiement des bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Dans un communiqué, les ministres ont annoncé l'installation de bornes acquises "à moitié prix" pour les 3.000 premières copropriétés qui souhaitent s'équiper. Pour bénéficier de cette aide, la copropriété devra s'adresser à un installateur dont les offres sont labellisées par le programme Advenir, porté par l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere). Ce programme soutient financièrement l'installation de bornes collectives dans l'espace public et privé, via les certificats d'économie d'énergie (CEE). Les 3.000 premières copropriétés de France bénéficieront, via cette opération, "d'une aide de 50 % couvrant l'acquisition des équipements, de l'infrastructure pour l'ensemble de la copropriété (et) les travaux d'installation (y compris ceux de pré-équipement)", ont précisé les ministres. Cette opération de soutien "exceptionnelle", ont-ils ajouté, représente un investissement de 15 millions d'euros. Elle permettra de "multiplier par deux" le nombre de copropriétés équipées de bornes de recharge.

Quant aux collectivités, elles pourront bénéficier d'une aide de 2.160 euros par borne de recharge installée "à moins de 500 mètres du lieu de résidence ou de travail de tous les propriétaires et utilisateurs de véhicules électriques qui en font la demande". Cette aide pourra s'ajouter à la prise en charge des coûts de raccordement au réseau électrique "à hauteur de 75 %, telle que prévue dans le projet de loi d'orientation des mobilités".

Ce projet de loi vise à "multiplier par cinq" le nombre de points de recharge installés sur le territoire d'ici 2022. Il prévoit l'équipement "obligatoire" dans les parkings de plus de 10 places des bâtiments neufs ou rénovés, la possibilité de recharger gratuitement sur son lieu de travail, "la création d'un véritable droit à la prise" en habitat collectif ou encore "la division par plus de deux" du coût de raccordement des équipements de recharge, soulignent les ministres.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…