En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Des nouveaux services de location de vélos électriques implantés en Ile-de-France et à Bordeaux

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Des nouveaux services de location de vélos électriques implantés en Ile-de-France et à Bordeaux

Alors que s'ouvre, ce lundi 16 septembre, la Semaine de la mobilité, des nouveaux services de location de vélos électriques viennent d'être lancés en Région Ile-de-France et en métropole de Bordeaux.

Le 11 septembre, la Région Ile-de-France a inauguré le dispositif "Véligo" qui prévoit la mise en place progressive de 10.000 vélos à assistance électrique (VAE) disponibles à la location longue durée. L'ambition est de porter le parc à 20.000 vélos en 2020 dans la Région. Les Franciliens peuvent d'ores et déjà retirer leurs vélos dans l'un des 250 points de location déployés à travers l'Ile-de-France comme les bureaux et centres courrier du Groupe La Poste, les stationnements Urbis Park, les enseignes de distribution ou les vélocistes indépendants. Ce service de location de VAE, pour une durée de six mois, est proposé pour un tarif de 40 euros par mois pour l'usager, comprenant la réparation et l'entretien du vélo. "L'abonnement mensuel pourra être pris en charge à hauteur de 50 % par l'employeur, seul ou en complément de l'abonnement Navigo pour les voyageurs faisant des trajets intermodaux", indique la Région. L'objectif étant de favoriser l'utilisation du vélo notamment pour les trajets domicile-travail. Valérie Pécresse, présidente de la Région, a aussi annoncé la mise en place d'une aide plafonnée à 500 euros pour l'achat d'un vélo électrique. Cette aide sera mise en place à partir du 20 février 2020.

De son côté, la startup de vélos électriques en libre-service Zoov, déjà implantée à Paris-Saclay, annonce le lancement de son service en métropole bordelaise. Le service ouvrira au grand public dans le courant de l'automne, "au terme de la période d'exclusivité accordée à quatre organisations de la région", précise la startup dans un communiqué. Dans un premier temps, une centaine de salariés issus de quatre structures – le Groupe Pichet, Enedis, le CHU de Bordeaux (Haut-Lévêque) et le Centre hospitalier Charles Perrens - vont utiliser le service pendant un mois. "Les salariés des quatre organisations participantes pourront emprunter un vélo électrique à toute heure de la journée à l'aide de l'application pour smartphone Zoov". Le déploiement progressif de 500 vélos électriques en libre-service est, ensuite, prévu d'ici fin 2019. "Pour commencer, les utilisateurs pourront circuler librement dans une zone couvrant Bordeaux, Bègles, Talence, Pessac et Mérignac, avant que le service ne s'ouvre sur les autres communes limitrophes de Bordeaux et à la rive droite de la Garonne lors de l'ouverture au grand public dans le courant de l'automne", ajoute Zoov.

Réactions1 réaction à cet article

 

Le vélo électrique a changé le transport urbain mais il changera aussi la société

Anatole | 19 septembre 2019 à 20h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager