En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Veolia Eau retenu pour gérer le service d'eau du Grand Lyon

Eau  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°333 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°333
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Veolia Eau a annoncé le 14 janvier avoir été retenu par le Grand Lyon pour gérer la production et la distribution d'eau potable dans 54 communes pour une durée de 8 ans. Ce contrat, qui prendra effet au 3 février 2015, représente un chiffre d'affaires cumulé de 660 millions d'euros ainsi que 55 millions d'euros d'investissements, a précisé le groupe dans un communiqué.

"C'est avec une grande satisfaction que Veolia accueille cette décision. Ce succès atteste de la capacité de notre Groupe à se renouveler en proposant au Grand Lyon un service repensé autour d'innovations majeures et d'une ambition responsable", a déclaré Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia Environnement.

Le Conseil du Grand Lyon a décidé en novembre 2012 de prolonger la délégation de service public (DSP) de l'eau au secteur privé à partir de 2015. L'assainissement de l'eau est resté en régie publique. La Lyonnaise des Eaux (groupe Suez Environnement) et la Saur étaient en lice pour cet appel d'offres.

Dans le cadre du contrat conclu avec Veolia, la société dédiée "Eau du Grand Lyon" sera créée. Veolia mettra également en œuvre le projet "ECONO" qui prévoit notamment l'installation de 5.500 capteurs de localisation des fuites pour une surveillance en continu des 2.000 km "de réseaux les plus sensibles". S'y ajouteront 500 capteurs mobiles pour un programme de recherche de fuites actif sur 800 km de réseau. Le groupe vise à atteindre des objectifs de rendement de réseau fixés à "85% fin 2016 et 87% en 2018".

Le groupe prévoit en outre la mise en place du réseau intelligent Téléo qui permettra aux 400.000 abonnés du Grand Lyon de consulter leur consommation journalière via internet et de bénéficier d'une facturation sur les volumes "réellement consommés".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager