En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Veolia engage des négociations pour acquérir Osis, filiale de Suez

Eau  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com
Veolia engage des négociations pour acquérir Osis, filiale de Suez

La filiale française de Suez, Osis, pourrait rejoindre le groupe Veolia. Les deux spécialistes des métiers de l'eau et des déchets ont annoncé avoir conclu un accord d'exclusivité pour la vente de la société. Les activités de cette dernière sont dédiées à l'assainissement et la collecte des déchets liquides, le nettoyage industriel et l'hygiène des bâtiments.

Pour Suez, l'opération s'inscrit dans sa stratégie Shaping Suez 2030. Celle-ci vise notamment à accélérer son développement sur les marchés internationaux, les activités industrielles à forte valeur ajoutée ainsi que les technologies et les solutions basées sur les données. Le groupe souhaite désormais privilégier le principe de création de valeur à celui de croissance mais également accélérer la rotation de son portefeuille, « pour les activités identifiées représentant 15-20 % des capitaux employés ».

L'opération avec Osis est donc la première annonce du programme de rotation d'actifs de Suez.« À la conclusion de l'opération, l'entreprise transférée représentera une valeur d'environ 298 millions d'euros», indique le groupe.

De son côté, Veolia souhaite étoffer les activités de sa filiale Société d'assainissement rationnel et de pompage (Sarp), spécialisée dans les travaux d'assainissement, d'hygiène sanitaire, de désinfection et d'entretien de fosses septiques.

« Le rapprochement de Sarp et de Suez RV Osis permettrait au groupe Veolia de se positionner comme un acteur de premier plan dans ce domaine et offrirait la possibilité aux deux entités, de par leurs complémentarités, de proposer de nouveaux services à leurs clients publics, tertiaires et industriels et de couvrir l'ensemble du territoire. Cette transaction serait fortement créatrice de valeur», explique dans un communiqué Veolia.

Cette opération pourrait être conclue au cours du premier semestre 2021 avec la signature définitive entre les deux parties. Elle est toutefois conditionnée à la consultation des instances représentatives du personnel ainsi qu'à l'autorisation préalable de l'autorité compétente en matière de contrôle des concentrations.

Réactions2 réactions à cet article

 

Madame Laperche
je vous remercie de votre article, claire et conçis.
Qui, me révolte dans ce comportement de ces patrons.
J'ai été très longtemps parmi eux. Plus de vingt année, Transition Manager du High, j'ai repris de multiples grandes structures pour les redresser, les "booster" sur des marchés, nouveaux ou non; Ce en tout secteur, Industries, Banques, Agro... etc.... jamais un seul licenciement... c'est si facile. Et j'en suis ressorti écœuré de cette mentalité de course au fric. ces Hauts Patrons me faisaient des courbettes... car ils savaient que j'étais, toujours, le Manager de la Situation, meilleurs que ces Énarques et autre X, Polytechnicons...
Aujourd'hui, lisant votre article, ne constate que cette mentalité minable de course au fric... sur un domaine vitale pour l'humanité et la planète ! Et je t'achète, et je te revend, et on fusionne... pour se faire encore plus de fric !
La cohérence ? C'est à la RH de trouver la solution.... du moment que le ROI est atteint, peu importe le prix humain !
Ces richards me font honte !!!
Que va t'on laisser ? Comme Mars, une planète détruite par des être vivants... La Terre est splendide. Et pour le fric, l'appât du plus... on la détruit. Car si ces grands structures on à l'origine l'environnement pour le bien de tous.... ces Patrons sont tellement dans leurs nuages... qu'ils ne cherchent que l'appât, le plus financier... en oubliant l'essentiel

Madame, merci pour votre article. EN toute courtoisie.
Frank

Frank | 20 août 2020 à 13h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Frank, n'attaquez pas un annonceur majeur... une boîte écolo exemplaire...
Reprenez vous.
"Pas un licenciement", mon oeil !

Albatros | 02 septembre 2020 à 18h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager