En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Vers une incorporation de pneus usagés dans le béton ?

Déchets  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

"Les dalles incorporant des granulats de pneu se sont avérées beaucoup plus performantes au niveau des risques naturels de fissuration du béton", assure Aliapur, filière française de valorisation des pneus usagés. Dans le cadre d'un accord de partenariat, celle-ci ainsi qu'Eiffage,le laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions (LMDC) de l'Insa de Toulouse et l'Ademe ont expérimenté la tenue et résistance de ce type de béton lors d'un test grandeur nature. Trois dalles ont été coulées, au printemps 2011, sur un site de la communauté urbaine du Grand Toulouse : une dalle de référence composée uniquement de béton et deux dalles incorporant du granulat de pneu usagé (dont une sur une voie empruntée par des véhicules).

Les résultats montrent que l'incorporation de granulats de pneu usagé dans le béton apporterait une plus grande résistance aux intempéries, aux passages des véhicules ainsi qu'aux risques de fissuration.

Réactions3 réactions à cet article

 

ça c'est du recyclage. Du bon boulot de chercheurs et d'ingénieurs. Pas des foutaises d'écologistes pour répondre à des questions qui ne se posent pas et ne sont que de purs fantasmes.

NB On recyclait déjà les pneus dans le matériaux pour les routes.

Laurent Berthod | 03 décembre 2012 à 17h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Reste la question de la recyclabilité du béton: que faire avec ce composite (béton + pneus) lorsqu'il arrivera en fin de vie? On risque de créer un problème plus embêtant que le problème actuel du recyclage des pneus (qui peuvent être réutilisés après rechapage, utilisés comme substitut aux énergies fossiles pour la production de béton, etc..).
Le béton représente un part impressionnante de nos déchets. Prenons l'exemple de la Suisse : la construction (bâtiment et génie civil) produit environ 12 MT de déchets par an, dont 3.2 MT de béton (intéressant de les comparer aux 5.6 MT/an de déchets urbains valorisés ou éliminés, dont 50 000 tonnes de vieux pneus). Ce béton peut être entièrement revalorisé en béton recyclé ou en sous-couche de route, parking, etc. Cela sera-t-il encore possible avec des déchets de pneus dans le béton? Faut-il compromettre le recyclage de 3 MT de béton pour recycler 50kT de pneus? J'imagine que la situation est similaire en France (chiffres multipliés par 10-20).

Steven Byrde | 04 décembre 2012 à 11h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Outre l'action de faire disparaître de la vue ces montagnes de pneus usagés, les incorporer aux dalles de béton ou aux macadams routiers, les rendra utiles jusqu'au bout de leur vie! La couleur des dalles de béton en sera-t-elle modifiée ? Le revêtement sera-t-il plus souple et silencieux au roulage ? Le treillis d'acier est-il aussi incorporé ?

Max84300 | 04 décembre 2012 à 12h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager