En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

VHU : l'arrêté relatif aux agréments des exploitants validé par le Conseil d'Etat

Déchets  |    |  Pierre Emmanuel Bouchez  |  Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°334 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°334
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Le Conseil d'Etat a rendu une décision en date du 29 janvier 2014, à la suite d'une demande du Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) d'annuler l'arrêté interministériel du 2 mai 2012 relatif aux agréments des exploitants des installations de broyage des véhicules hors d'usage (VHU). La suspension de cet acte par référé ayant rendu caduques les dispositions transitoires initialement prévues, les juges ont décidé que le délai de mise en conformité des agréments expirerait le 29 avril 2014.

L'obligation litigieuse selon laquelle "les emplacements affectés à l'entreposage des véhicules hors d'usage non dépollués sont revêtus (…) de surfaces imperméables avec dispositif de collecte des fuites, décanteurs et épurateurs-dégraisseurs" est de ce fait maintenue.

L'arrêté avait été suspendu par le juge des référés le 27 juillet 2012, si bien qu'il devait se retrouver à nouveau applicable dès la publication de la décision au fond du Conseil d'Etat. Cependant, les dispositions transitoires contenues dans l'arrêté prévoyaient que les exploitants d'installations de broyage de VHU disposaient d'un délai de trois mois, à compter du 1er juillet 2012, pour la mise en conformité des agréments en cours de validité avec les dispositions de l'arrêté litigieux. La Haute juridiction administrative a donc été contrainte de modifier les délais de la période transitoire en accordant un délai de 3 mois à compter de la publication de sa décision.

Réactions1 réaction à cet article

 

Très bien tout cela mais quid des sites sans agrément qui continuent à exercer leur activité en concurrence déloyale ?

P. BIDAL | 18 février 2014 à 16h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager