En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ile-de-France : deux mois pour renouveler l'eau d'un lac pollué

Lors des crues de la Seine en 2016 et 2018, le lac de Montalbot dans l'Essonne a subi deux pollutions causées par la saturation des canalisations d'eaux usées. Des opérations de pompage de grande ampleur viennent de commencer pour dépolluer les 900.000 m3 d'eau.

Reportage vidéo  |  Eau  |    |  Rémi PinActu-Environnement.com

Toute activité est interdite sur le lac de Montalbot, situé dans la commune de Vigneaux sur Seine dans l'Essonne, après deux épisodes de pollution en 2016 et 2018 qui ont décimé la totalité des poissons.

Pollutions aux nitrates et phosphore

C'est lors des crues de la Seine en juin 2016 et janvier 2018 que les deux épisodes de pollution surviennent. La canalisation Athis-Crosne, qui achemine les eaux usées jusqu'à l'usine d'épuration de Valenton (Val-de-Marne) est mise sous pression. Deux regards d'assainissement près du lac de Montalbot débordent et déversent des eaux usées.

Pompage de 900.000 m3 d'eau

Le Siaap procède depuis la mi-avril, et pendant 2 mois, à la dépollution du lac par pompage des eaux polluées et renouvellement du plan d'eau. Une pompe de forte capacité transfère progressivement l'eau du lac vers l'usine de retraitement de Valenton. Ce processus de dilution permettra un renouvellement de 900 000 m3 d'eau, soit la totalité du volume du lac de Montalbot. Les associations de pêcheurs estiment qu'il faudra plus d'une dizaine d'années pour que la vie se régénère dans le lac.

Réactions2 réactions à cet article

 

Bonjour,

a-t-on une idée du coût de ce genre d'opération ?

Merci

Cordialement

CR

ecovia | 02 mai 2018 à 13h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
Le coût de l'opération de dépollution (envoi de 900.000m3 d'eau vers un site de traitement) est évalué à 200.000 euros.
Cordialement
RP

Rémi Pin Rémi Pin
04 mai 2018 à 17h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Rémi Pin

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…