En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Mobilité active : Saint Lô pédale à l'hydrogène

La ville de Saint-Lô dans la Manche teste depuis quelques mois les premiers vélos électriques fonctionnant à l'hydrogène. Objectif : expérimenter en conditions réelles ce nouveau mode de mobilité pour les déplacements domicile-travail et pour un usage touristique.

Reportage vidéo  |  Transport  |    |  Romain PernotActu-Environnement.com

Contrairement à un vélo électrique classique, l'électricité n'est pas stockée grâce à des batteries, mais sous forme d'hydrogène sous pression. La bicyclette est dotée d'une pile à combustible qui produit l'électricité à partir de l'hydrogène conservé dans un réservoir situé dans le cadre du vélo.

Les atouts par rapport à un vélo électrique classique, son autonomie de 100 km et un temps de recharge imbattable : pas plus de 2 minutes.

Autre avantage : "Cette station produit son hydrogène sur place, ce qui évite toute logistique d'approvisionnement par camion", précise Stéphane Mauvais, directeur industrialisation d'Atawey, qui a conçu les bornes.

Le vélo à hydrogène, comme tous véhicules électriques est non polluant à condition que l'électricité soit produite à partir d'une énergie verte. Pour l'instant, les stations sont raccordées au réseau électrique de la ville. A terme, l'agglomération de Saint Lô choisira un fournisseur d'électricité issue d'énergies renouvelables.

Seuls quatre vélos sont pour l'instant à l'essai auprès des employés d'une grande entreprise de la région ainsi que du personnel de l'hôpital de la ville. Dix vélos seront ensuite proposés à la location pour les touristes en visite dans la région. La ville de Cherbourg accueillera également dix vélos cette année.

La Manche n'est pas la seule collectivité à faire le pari de l'hydrogène. La région Auvergne-Rhône-Alpes a inauguré une flotte de 15 vélos et une station de recharge connectée à une route solaire.

Réactions1 réaction à cet article

 

A-t-on des éléments de coût ?

MR | 22 mai 2018 à 11h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Romain Pernot

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…