En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Voies navigables de France signe son contrat d'objectifs et de performance pour 2011-2013

Transport  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

La ministre de l'Environnement a signé, le 17 janvier, avec Alain Gest, président du conseil d'administration et Marc Papinutti, directeur général de Voies navigables de France (VNF), le contrat d'objectifs et de performance (COP) pour la période 2011-2013.

Le COP "confirme les engagements du Grenelle de l'environnement, en matière de report modal comme pour la réalisation du canal Seine-Nord Europe", indique le ministère, ajoutant que "VNF s'engage à adapter l'offre de service pour mieux répondre aux besoins des usagers et à l'évolution favorable des trafics fluviaux français et européens". Outre le démarrage des travaux du canal Seine-Nord Europe programmé pour 2013 (pour une ouverture en 2017), des travaux d'accompagnement de ce canal seront menés à ses deux extrémités avec notamment les travaux d'approfondissement de l'Oise au Sud et leurs équivalents au Nord. Des opérations d'aménagement seront également menées sur le reste du réseau français à grand gabarit avec le rétablissement et l'amélioration du gabarit du Canal du Rhône à Sète permettant le passage de convois de plus de 3.000 tonnes. En 2012, le débat public sur le projet de mise à grand gabarit de la Seine amont, sur la section comprise entre Bray-sur-Seine et Nogent-sur-Seine devrait s'achever (1er trimestre) et celui sur la réalisation d'une liaison fluviale à grand gabarit entre les bassins de la Saône et de la Moselle sera lancé.

VNF propose également une nouvelle hiérarchisation du réseau, avec une offre renforcée de service pour le réseau principal (à vocation de fret, constitué de voies à grand gabarit ouvertes 24h/24 et de voies connexes ouvertes 12h par jour) et une exploitation saisonnière du réseau secondaire avec, pendant la période creuse, un service de "passage à la demande". "Parallèlement, l'établissement intensifiera la politique commerciale et partenariale au service des usagers et des territoires desservis, au travers du développement de synergies avec les ports maritimes et intérieurs ainsi qu'avec les acteurs socio-économiques et touristiques des territoires, et par un soutien renforcé du transport fluvial et de la profession".

Au programme également d'ici 2013 : la mise en sécurité des digues les plus critiques et des barrages réservoirs, la remise en état des voies à fort trafic et à forte fréquentation touristique, des barrages et ouvrages de gestion hydraulique, la modernisation et le développement du réseau. Les moyens en personnel destinés à la maintenance seront renforcés et redéployés vers une maintenance spécialisée préventive.

Le COP prévoit également l'organisation de la transition vers l'unification du service public de la voie d'eau : à partir du 1er janvier 2013, comme le prévoit la loi adoptée le 11 janvier 2012 par le Parlement les services de l'Etat et de VNF seront regroupés au sein d'un établissement public d'aménagement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…