Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Nathalie Kosciusko-Morizet : 2011 sera "l'année de la maturité du Grenelle"

La ministre reste droite dans ses bottes malgré les vents contraires autour du Grenelle. Pour elle, 2011 sera l'année de sa maturité, profitant des voeux à la presse pour (re)préciser certaines de ses attributions et présenter l'agenda du ministère.

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
   
Nathalie Kosciusko-Morizet :  2011 sera "l'année de la maturité du Grenelle"
L'hôtel de Roquelaure, où siège le ministère de l'Ecologie
   

La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté ses vœux le mardi 25 janvier à Paris pour une année 2011 placée sous le signe de ''vérité, de responsabilité et de justice'' liées à ''l'engagement environnemental.''

Une année 2011 qui doit également marquer ''la maturité du Grenelle de l'environnement'', a affirmé la ministre en présence des secrétaires d'Etat au logement Benoist Apparu et aux transports Thierry Mariani. ''En 2011, je souhaite que le Grenelle de l'Environnement soit quelque chose de très concret'', a-t-elle dit.

NKM reste donc droite sans ses bottes. La ministre a réaffirmé l'engagement de son ministère dans la poursuite des 268 engagements pris dans le Grenelle initié en 2007 dont ''certains ont besoin d'entrer dans une phase de maturation''. Sur les 200 décrets d'application de la loi Grenelle 2 de juillet dernier, ''135 sont au Conseil d'Etat'', a-t-elle indiqué.

10 milliards d'euros dédiés au Grenelle en 2011

Après son audition devant les députés le 18 janvier, elle a à nouveau voulu rassurer sur les technologies vertes, et les négociations sur le climat qui relèvent bel et bien de son ministère alors que depuis le remaniement en novembre, le portefeuille clé de l'énergie a été transféré à Bercy. ''Je garde les énergies renouvelables, y compris dans leur aspect tarifaire'', a -t-elle assuré tout comme les portefeuilles de ''la mer et du climat''.

NKM a toutefois reconnu que le Grenelle ''a traversé une passe difficile'' et souligné un ''effet de balancier dû à la crise'' qui, selon elle, a fait le jeu ''des pseudo-économistes et des climatosceptiques''. Les ''hésitations autour de la taxe carbone''… renvoyée aux calendes grecques et le "Sommet de Copenhague sur le climat", qui a abouti à un échec fin décembre 2009, ''ont-elles aussi joué sur ce passage à vide'', estime-t-elle.

Elle a également regretté ne pas avoir été ''au bout'' des questions du paysage et de la publicité dans le cadre du Grenelle. ''On pourrait relancer quelque chose, mais ce n'est pas la priorité''.

Toutefois, ''on aurait tort de croire que l'écologie est finie", selon elle. Au contraire d'autant de l'appel d'offres portant sur 3 Gigawatt d'éolien offshore, lancé hier par le président Sarkozy (et attendu depuis août 2010…) confirme que ''2011 sera l'année de la reconquête'', poursuit-elle.

10 milliards d'euros seront d'ailleurs investis cette année ''pour mettre en œuvre le Grenelle" : ''nous irons chercher les arbitrages de fond, les décisions qui font bouger les choses''.

Les prochains dossiers du ministère

Parmi les dossiers inscrits à l'agenda du ministère de l'Ecologie en 2011 cités par NKM figurent : la mise en oeuvre du schéma national des infrastructures de transport (SNIT) et du programme de rénovation thermique ''habiter mieux'', destiné à 300.000 ménages modestes d'ici six ans, les nouvelles normes thermiques (RT 2012, ndlr) à tous les logements neufs ou les investissements publics en faveur de l'innovation industrielle et des technologies vertes. ''Dans les semaines et les mois qui viennent, les villes de plus de 50.000 habitants lanceront des bilans de leurs émissions de gaz à effet de serre. De nouveaux parcs nationaux vont voir le jour, sur le littoral et en forêt. Nous expérimenterons l'affichage du prix écologique des produits à côté de leur prix commercial; les actions de prévention du bruit seront renforcées'', a-t-elle ajouté. La ministre tiendra "un tableau de bord mensuel de la réalisation des engagements".

De leur côté, les secrétaires d'Etat au Logement et Transport ont respectivement souligné un renforcement de l'éco-prêt à taux zéro, la poursuite du plan ville durable ou encore une amélioration du fret et le lancement d'une nouvelle tranche de transport en commun en site propre (TCSP).

La ministre de l'Ecologie n'a en revanche pas dit mot sur une fiscalité du Patrimoine Naturel alors que dans une interview parue aux ''Echos'' lundi, elle proposait notamment de réduire l'impôt foncier sur le non bâti, et d'offrir des réductions d'impôt plus importantes pour les travaux ayant une visée écologique.

S'agissant du photovoltaïque, la ministre a indiqué qu ''un nouveau dispositif'' pourrait être rendu public ''à partir du 9 mars''. Elle a par ailleurs insisté sur l'importance des critères de l'intégration au bâti. NKM a aussi confirmé que le décret - très attendu des agriculteurs - instaurant de nouveaux tarifs d'achat d'électricité à partir de biogaz pourrait paraître en février. L'autre décret fixant cette fois le tarif d'achat pour l'injection au réseau du biogaz serait prévu d'ici ''2 à 3 mois''.

Réactions3 réactions à cet article

 

Parlera t elle un jour des gaz de schiste ?

Ah les beaux discours... Vive la langue de bois sauce écolo !

toofar | 27 janvier 2011 à 08h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Allez dire au secteur PV et a son futur flot de licenciés que 2011 va être l'année de la maturité du grenelle.
Nan ! 2011 est l'année "funkytown" ! certains font tout pour transformer les 23% d'EnR en décarboné !!! NKM a perdu une forte crédibilité au service d'une ambition politique personnelle. Dommage ! Quel gachi

enr37 | 27 janvier 2011 à 10h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour
Dans notre pays producteur de chômeurs il serait sage conne décision écologique et économique de supprimer les allocations familiales au dela de deux enfants car si nous somme les champions des naissances nous somme aussi les champions du chômage.
"faites des enfants, les futurs chômeurs qu'il deviendront payeront vos retraites."

René03 | 31 janvier 2011 à 11h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil juridique à toutes les étapes de vos projets photovoltaïques Cabinet Valentin Renoux - Avocat