Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Une nouvelle agence et des investissements pour renforcer le transport fluvial

Transport  |    |  Angela Bolis  |  Actu-Environnement.com

Le 24 juin, la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet et le secrétaire d'Etat chargé des transports Thierry Mariani ont créé l'Agence nationale des voies navigables, à l'issue d'une concertation avec la CGT, la CFDT et l'Union des syndicats autonomes (Unsa). En parallèle, le réseau fluvial doit bénéficier d'un programme d'investissement, de modernisation et de sécurisation à hauteur de 841 millions d'euros de 2011 à 2013. L'objectif étant d'augmenter sensiblement la part du transport de marchandises non routier : il passerait de 14 à 25% d'ici 2022, en accord avec les objectifs du Grenelle de l'environnement.

L'Agence nationale des voies navigables regroupera en son sein les 400 salariés de l'établissement public Voies navigables de France (VNF) et les 4.000 agents des services de navigation de l'Etat. La création de ce service unique, au lieu de compétences dispersées, est présentée comme un outil majeur pour relancer ce mode de transport. En outre, le programme d'investissement complète la réalisation du canal Seine-Nord-Europe, dont le lancement du dialogue compétitif a été annoncé en avril.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager