Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Voitures sobres : la BEI accorde 300 millions d'euros à PSA

Transport  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

Près de 300 millions d'euros : c'est le montant accordé à un programme de développement de technologies à faibles émissions de CO2 dans le secteur automobile. Philippe de Fontaine Vive, Vice-président de la Banque européenne d'investissement et Jean-Baptiste de Chatillon, Directeur Financier et membre du Directoire de PSA Peugeot Citroën, ont signé mardi 8 octobre 2013 un contrat en ce sens.

L'objectif ? la mise en conformité des moteurs du Groupe avec les normes d'émission Euro 6.2 qui seront appliquées dès 2017.

Au total, le programme représente un investissement total de 792 millions d'euros en France sur la période 2013-2017.

Réactions4 réactions à cet article

 

300 million d'euros une honte!!donner de l'argent a des pollueurs pour les empêcher de polluer!!

lio | 10 octobre 2013 à 10h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je dirais plutôt pour les inciter à polluer moins.

Et c'est grâce à ce genre de subvention que les constructeurs font ces avancée. Au cours actuel du pétrole cela ne serait pas intéressant.
Toyota en reçoit tout autant du gouvernement Japonnais, ou Hunday de la Corée.

Terra | 10 octobre 2013 à 13h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

...un peu comme subventionner l'industrie du tabac pour améliorer les filtres plutôt que d'inciter à baisser la consommation de cigarettes : on marche sur la tête ! Pour baisser la consommation, il faut d'abord baisser le poids et la puissance des véhicules, et surtout, changer l'image de cet objet : c'est un moyen de transport, pas un symbole de puissance ou d'expression de pulsions de pithécanthropes ! Il ne faut donc pas subventionner, mais au contraire lourdement taxer les aberrations genre 4x4, SUV, grosses berlines, sportives ou autres CrossOver : principalement importés, ça ne mettrait aucunement en difficulté l'industrie nationale.

dmg | 10 octobre 2013 à 23h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

A mon sens c'est encore pire que ce que vous pensez !
Il s'agit (si j'ai bien lu) de subventionner la mise au norme !!!
C'est à dire quelque chose d'obligatoire de toutes façons !
Aucune incitation là dedans.

Terra, les règlementations font avancées les constructeurs bien plus vite, faute de quoi ils verraient leurs véhicules interdits de vente !!!
Mais ne nous inquiétons pas le lobby veille et l'argent public va là où sont les intérêts ... de certains !
Et qu'on arrête de penser (et de nous faire penser) que l'automobile fait vivre la France !
Pour y avoir travaillé quelques années, je sais que ça laisse survivre quelques équipementiers, sous traitants ... mais la pression imposée fait que cela fait surtout vivre les productions low cost (je n'ai rien contre les aides au développement des pays émergents mais qu'on appelle un chat un chat alors). "La production de ces pièces devra être exportée en Tunisie avant 3 ans", au sujet de la production d'une nouvelle pièce produite initialement en PACA, dit par le chef de projet du constructeur à l'équipementier...

Enfin casser l'image de puissance, virilité ..., diminuer le poids, ...
Avant l'efficacité, la sobriété m'a t-on un jour appris.
Combien la BEI a subventionné des actions de report modal ?
Cette subvention c'est l'encouragement au tout voiture, au mode de déplacement individuel... Vous pouvez baisser de 0,0x % la pollution d'une voiture, vous serez loin du résultat possible par les TC et les modes doux !

Tombour | 05 novembre 2013 à 13h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager