En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nouvelle remise en question de l'objectif de réduction des émissions de CO2 des voitures neuves

Transport  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Un vote du Comité Industrie du Parlement européen remet à nouveau en question l'objectif de réduction des émissions de CO2 des voitures neuves à savoir atteindre 120 gCO2/km en 2012. Invités à se prononcer hier sur le règlement en cours de négociations, les parlementaires de ce comité ont voté plusieurs amendements qui reculent de trois ans l'atteinte de cet objectif. Ils proposent ainsi qu'en 2012, seul 60% des flottes répondent à cette norme. Le taux passerait ensuite à 70% en 2013, 80% en 2014 et 100% en 2015.

Par ailleurs, les constructeurs pourraient être autorisés à donner plus de poids à certains véhicules : les véhicules émettant moins de 50 g/km ou utilisant des combustibles alternatifs pourraient compter comme une automobile et demie et les voitures « zéro émissions » compteraient pour trois.

Pour les associations de protection de l'environnement, il est clair que ce vote est le fruit des groupes de pression de l'industrie automobile : les parlementaires du Comité Industrie se sont clairement soumis aux exigences de l'industrie automobile européenne, estime la fédération France Nature Environnement dans un communiqué. En ces temps de rareté de ressources énergétiques, les véhicules gros consommateurs de carburant, pourront encore mettre en péril les efforts d'autres secteurs pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, ajoute Michel Dubromel, responsable des questions Transports pour FNE et vice-président de la fédération européenne Transport & Environnement

Ces propositions ne sont pas définitives car elles doivent encore obtenir l'approbation de l'ensemble des chambres du Parlement. La commission Environnement aura notamment son mot à dire le 9 septembre prochain. Les ministres de l'Environnement, quant à eux, devraient en discuter en octobre.

Réactions4 réactions à cet article

 
ras le bol

Combien de temps encore va t'on faire passer les intérets privés avant l'intéret collectif ,on ne doit pas vivre sur la même planete comment comptent ils faire pour arriver a diminuer nos émissions de GES,la population par ces choix(achats) devrait sanctionner fortement ce genre de dérives.Inadmissible surtout quand on sait qu'ils avaient promis en 1998 d'etre a 140g de co2 pour 2008

lionel gaulier | 03 septembre 2008 à 09h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Lobbying

Les élus européens sont sont l'influence permanente de puissants groupes de pression, répondant aux seuls besoins du marché, lequel se préoccupe peu d'écologie, comme on le sait.
Ce n'est ni nouveau, ni surprenant, hélas...

Denis | 04 septembre 2008 à 10h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:ras le bol

Vous avez raison mais le problème est que les constructeurs répondent à la demande donc changeons la demande, arrêtons de baver devant les grosses voitures, la vitesse, tout cela, étant des symboles de réussite ou pire de virilité.
Pourquoi les automobilistes se poussent pour laisser passe un motard surement pas pour être remercier de manière ridicule par un levé de patte, mais parce la vitesse a toujours la cote

MB | 29 septembre 2008 à 16h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
c'est pas pour moi, c'est pour les autres

et les activités de loisirs individuels, tels avions privés, voitures, motos et bateaux de course, quand va-t-on leur imposer des restrictions ? Elles génèrent non seulement du CO2, mais aussi des polluants toxiques pour notre santé, et ne sont absolument pas indispensables à notre survie.

raz-la-casquette | 30 septembre 2008 à 17h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager