En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Hongrie : le bassin de stockage des boues rouges fuyait depuis trois mois, selon le WWF

Déchets  |    |  Actu-Environnement.com
Selon le WWF Hongrie, le réservoir contenant des boues issues de l'extraction de l'alumine ''était endommagé et laissait déjà s'écouler de la boue'' depuis plus de trois mois. Même si le barrage n'a pas cédé exactement à l'endroit présentant une fuite, l'ONG estime cependant que ''cela prouve clairement qu'il est fortement endommagé et qu'il est impératif de l'inspecter sur toute sa longueur''. En cédant brutalement, le 4 octobre, le réservoir a laissé échapper une marée rouge qui a finalement atteint le Danube.

Une photo aérienne prise en juin et publiée par le WWF montre un écoulement de boue sur l'un des bords du bassin de rétention. Pour l'ONG ''la pollution des cours d'eau, y compris du Danube, aurait pu être évitée'' si le site avait été mieux entretenu. Gábor Figeczky, directeur du WWF Hongrie, estime que ''cette nouvelle preuve de l'état de dégradation du mur et des fuites importantes […] devrait être un motif suffisant pour ouvrir de toute urgence une enquête officielle''. Celle-ci devrait concerner l'accident en lui-même ''mais également sur l'état actuel de toutes les autres infrastructures similaires en Hongrie''. S'agissant des causes de l'accident, l'ONG estime que ''la négligence et l'absence de réglementation [sont] un facteur primordial de la catastrophe''.

Le directeur général a été interpellé lundi et placé en garde-à-vue. Les enquêteurs cherchent à savoir si l'entreprise avait surchargé les bassins de rétention des boues, causant ainsi la catastrophe. Enfin, l'AFP rapporte que le Parlement hongrois a nationalisé l'entreprise MAL, propriétaire du site de production d'alumine. La loi adoptée permet à l'Etat hongrois contrôler la société.

Réactions1 réaction à cet article

 
Hongrie :

Politique de l’autruche !

le bassin de stockage des boues rouges fuyait depuis trois mois, selon le WWF !

Il serait grand temps que nos politiques arrêtent de nous foutre dans la merde en préférant favoriser des business totalement inutiles.
En effet, plus de la moitié de la production de l’industrie chimique va à l’encontre de toutes logiques de préventions.
Des élus totalement incompétents qui attendent que la catastrophe se produise.
Des produits chimiques totalement inutiles, mais qui rapportent aux gros bonnets !
Qui sont les véritables assassins sur cette terre ?
Y’en a marre de cette politique de merde grassement payée à rien foutre !

Patrick25 | 14 octobre 2010 à 01h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…