Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle

Gouvernance  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Les écologistes réservent toujours leur lot de surprises. C'est l'eurodéputé Yannick Jadot qui sort finalement vainqueur de la primaire d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) dont la favorite était l'ancienne ministre du Logement Cécile Duflot, avant qu'elle ne soit éliminée dès le premier tour le 19 octobre dernier.

Yannick Jadot a en effet remporté le deuxième tour de cette primaire, dont les résultats ont été rendus publics lundi 7 novembre. Le seul candidat masculin de cette élection interne a obtenu 54,25% des voix contre 40,75% à sa rivale Michèle Rivasi. Karima Delli, comme Cécile Duflot, n'avait pas passé le cap du 1er tour.

"Un Gouvernement qui tourne le dos aux devoirs qu'impose l'Accord de Paris"

Yannick Jadot a insisté lors de son discours sur sa volonté de rassembler toutes les familles de l'écologie. Sur les questions environnementales, le candidat estime que la diplomatie française peut être fière de l'Accord de Paris au moment où s'ouvre la COP22 à Marrakech (Maroc). Mais c'est aussitôt pour tacler le Gouvernement qui "tourne le dos aux devoirs que cet accord impose".

"Obsession nucléaire, maintien des centrales charbon, choix du tout camion, diesel, soutien à l'agriculture la plus industrielle : ces choix maintenus depuis des décennies ne sont pas seulement néfastes pour le climat et pour la santé, ils nous privent de centaines de milliers d'emplois et d'entreprises dans tout le pays, maltraitent les animaux et font disparaître les services publics", a déclaré l'élu européen.

Un discours dans lequel il a donné d'autres précisions sur les orientations de son futur programme : "une France 100% énergies renouvelables, une agriculture paysanne et biologique, une alimentation saine et conviviale, une santé protégée, des transports collectifs accessibles, une fiscalité juste qui favorise l'innovation, des choix industriels qui créent des emplois plutôt que d'en détruire...".

Yannick Jadot, qui va donc porter les couleurs d'EELV à l'élection présidentielle, a été directeur des campagnes de Greenpeace France de 2002 à 2008. Il a été porte-parole de l'Alliance pour la Planète, une coalition d'associations qui a pris part au Grenelle de l'environnement. Yannick Jadot a adhéré aux Verts dès 1999. Il rejoint Europe Ecologie, le rassemblement des écologistes pour les élections européennes de 2009, à l'automne 2008. Scrutin qui lui permet d'être élu député du Grand Ouest au Parlement européen, où il coordonne les campagnes climat, Tafta/Ceta et pêche en eaux profondes pour le groupe des Verts.

Réactions1 réaction à cet article

 

Les Etats Unis viennent d'élire le Président de leur pays Mr TRUMP, pensez que les pays écologistes peuvent collaborer avec lui lorsqu'on sait les Etats Unis polluent et surtout déversent leurs déchets vers les pays en développement, la Maison Blanche avec TRUMP, les Accoords de Paris seront-ils respectés ?

ecureil | 09 novembre 2016 à 15h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager