En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Expérimentation de « zones d'actions prioritaires pour l'air » : six collectivités retenues

Transport  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Le ministère en charge de l'écologie et l'ADEME ont annoncé la liste des six collectivités retenues pour participer à l'expérimentation de zones d'action prioritaires pour l'air (ZAPA), prévue par la loi Grenelle 2. Il s'agit de tester, en zone urbaine ou péri-urbaine, des dispositifs de limitation ou d'interdiction de la circulation. Plus de 160 villes en Europe ont déjà mis en place ce genre d'actions.

Le Grand Lyon, Grenoble-Alpes Métropole, Clermont Communauté, le Pays d'Aix, Plaine Commune et la ville de Paris vont donc pouvoir lancer des études de faisabilité de ces zones d'actions prioritaires, avant de lancer, d'ici la fin 2011, des expérimentations de ZAPA sur le terrain. Une seconde sélection de ville devrait être annoncée d'ici fin 2010.

La qualité de l'air ''est un enjeu de santé publique : la pollution de l'air diminue l'espérance de vie de 9 mois pour chaque Français1 et l'exposition aux particules fines causerait 40.000 décès chaque année.  Les zones d'actions prioritaires pour l'air, dites ZAPA, doivent permettre de renforcer la lutte contre la pollution atmosphérique et notamment de réduire les émissions de particules et d'oxydes d'azotes (NOx)'', rappelle Nathalie Kosciusko-Morizet, dans le communiqué de presse.

Selon l'indice de la qualité de l'air (Atmo), sur 58 agglomérations observées, ''22 enregistrent une qualité de l'air médiocre, mauvaise ou très mauvaise plus de 1 jour sur 10, en moyenne sur 2006-2008''. Les plus touchées sont les grandes agglomérations des régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Rhône-Alpes, Alsace et Nord-Pas-de-Calais. Selon les agglomérations, les polluants mis en cause sont différents (ozone, COV, dioxyde d'azote…).

Réactions1 réaction à cet article

 

quel dossier présenter pour faire classer les environs d'unparc parisien
ppour une étude de faisabilité de ZAPA ?je pense à la situation paradoxale du parc Montsouris , le plus fréqeuté des parisiens, autour duquel est reporté le trafic aprés créatio de quartiers verts et aménagement d'avenues....le trfic devient équivalent aux champs élysées

daniele fluhr | 30 mai 2011 à 09h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…