En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Publi-reportages Tous les publi-reportages

Bassin d'infiltration GRAF : prévenir les risques d'inondation des territoires

Publié le 15 mai 2017

BASSIN D'INFILTRATION GRAF :

Prévenir les risques d'inondation des territoires

La gestion des eaux pluviales est un enjeu primordial pour les collectivités. Lorsque le ruissellement des eaux pluviales sur les surfaces imperméables constitue un risque de pollution ou d'inondation, il est urgent de réagir. C'est le cas dans la commune d'Oberschaeffolsheim (en Alsace), où l'Eurométropole de Strasbourg a décidé de faire installer un bassin d'infiltration.

Objectif : maîtriser les eaux de ruissellement

Le problème n'est pas nouveau dans cette petite impasse de la commune d'Oberschaeffolsheim, suitée dans le département du Bas-Rhin. En effet, les eaux de ruissellement dépassent les capacités d'évacuation du réseau de drainage, entraînant des inondations des caves et sous sols des habitants de l'impasse.

Jusqu'à présent, des puisards en béton permettaient l'évacuation et le drainage des eaux pluviales dans le sol. Système jugé trop juste au vu du volume d'eau à infiltrer. C'est la solution de structures alvéolaires ultra légères EcoBloc Flex de GRAF qui a été retenue pour prévenir des futurs risques d'inondations.

graf bassin d'infiltration

Système EcoBloc Flex de GRAF

Des EcoBlocs Flex pour créer un bassin d'infiltration

Un bassin d'un volume de 96 m3 a été dimensionné. Il est composé de 440 EcoBloc Flex, 110 plaques de fond et 20 parois. Premier atout majeur : les éléments empilables du système qui sont un réel gain de temps (lors du déchargement) et de coûts logistiques (moins de camions à prévoir pour le transport).

Sur place, une pelle oeuvre au terrassement pour accueillir le bassin qui fera environ 10 mètres de long et 8 de large, pour une hauteur de 1,32 mètre. Le fond de fouille est recouvert d'un lit de pose de 10 cm (constitué de gravillons) puis d'un géotextile, avant la pose des plaques de fond qui constituent la base du bassin. Les EcoBlocs Flex sont assemblés sur quatre niveaux et solidarisés pas un système de clips. Les Eco parois viennent ensuite fermer l'ouvrage avant l’enveloppement complet de celui-ci avec du géotextile.

Un système modulaire, facile à poser et durable

L'avantage du système repose sur sa grande modularité et une pose rapide. Des détrompeurs facilitent l'emboîtement aisé des EcoBloc Flex GRAF sans risque d’erreur. Quatre regards Vario ont été intégrés au bassin (pas d'excavation supplémentaire nécessaire). L'un permet l'alimentation du bassin, avec une entrée en DN 200, et fait également office de dessableur (évitant les risques de colmatage). Les autres permettent l'inspection et l'hydrocurage de l'ensemble de l'ouvrage.

graf bassin d'infiltration CSTB

Le bassin a été prévu sous un espace vert (seulement 25 cm de recouvrement nécessaire), mais les bassins d'Ecoblocs Flex GRAF peuvent supporter un passage jusqu'à 60 tonnes.

La société GRAF assure ainsi une solution pérenne et fiable à la commune. Nul doute que ce type de projet sera amené à se développer sur le territoire lorsque l'on sait que 72,5 % des communes françaises ont fait au moins une fois l’objet d’un arrêté CatNat pour "ruissellement et coulée de boue"*.


*Source : MEDDE/BD Gaspar 2014 ; cartographie MRN.

télécharger la documentation

Partagez sur…

Recevez gratuitement nos Newsletters

Modifier son abonnement