En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L’hygiène industrielle à l’heure des nanoparticules : les nanotechnologies imposent de décontaminer les lieux de travail. ECOMESURE permet le contrôle des prestations de nettoyage.


Une révolution industrielle est en cours avec les nanotechnologies : les produits intègrent désormais des propriétés à l’échelle du nanomètre. Ce changement fait émerger des enjeux nouveaux en matière de sécurité sanitaire sur les lieux de travail. Pour garantir la sécurité du personnel, les nanotechnologies imposent de nouvelles méthodes de manipulation, de filtration, de décontamination et de protection individuelle. Nanoparticules : décontaminer pour protéger la santé L’agrégation des connaissances scientifiques démontre une toxicité accrue des particules nanométriques par rapport aux particules micrométriques : pénétration rapide dans le sang et migration vers les organes vitaux, risques cancérigènes. Il ressort également que la principale voie d’absorption en milieu de travail est la voie respiratoire, comme pour les autres poussières. Une problématique nouvelle pour l’hygiène industrielle L’attention des professionnels en hygiène industrielle porte aujourd’hui sur l’évolution des pratiques de décontamination. Objectifs : éviter l’accumulation des nanoparticules et leur remise en suspension dans l’air. Ces nouvelles exigences imposeront d’utiliser des dispositifs de mesure de la concentration en nanoparticules dans l’air et des procédures d’alarme en cas de dépassement de seuil. Guidée par le principe de précaution, la démarche permettra de protéger les travailleurs et les chercheurs de possibles maladies professionnelles.
Brigitte DELPONT, présidente d’ECOMESURE

La métrologie de l’air permet-elle de détecter les nanoparticules ?

Oui, ECOMESURE dispose d'une gamme d'appareils permettant de mesurer la concentration et la taille des nanoparticules à partir de 0,8 nm. Nous équipons de nombreux laboratoires tels que l’INRS, le CEA, l’IRSN, l’INERIS ainsi que de grands industriels de la cosmétique, de l’environnement et des matériaux de construction. Les technologies sont fiables et permettent de mesurer le niveau de propagation des nanoparticules sur les lieux de travail.

Le taux d’équipement est-il suffisant au regard du boom des nanotechnologies ?

La prise de conscience du risque sanitaire progresse. À l’avenir, les responsables HSE seront tenus de contrôler l’efficacité du nettoyage industriel au regard des nanoparticules. L’arrivée de nouveaux analyseurs spécifiques permettra d’augmenter la densité des points de mesure.

Quelles sont les évolutions à attendre en matière de métrologie ?

ECOMESURE accompagne ses clients dans l’acquisition d’expérience en matière de métrologie des nanoparticules. Nous serons également promoteur de nouvelles gammes d’équipements qui permettront de démocratiser les techniques existantes, tant sur le plan de la mise en œuvre que du coût des équipements.
produits phares Ecomesure
Elpi Plus Ecomesure

ELPI +

Pegasor Ecomesure

PPS PEGASOR

UF-CPC Ecomesure

UF - CPC PALAS

ECOMESURE est le spécialiste de l’analyse et du prélèvement des contaminants et polluants particulaires, liquides et gazeux, pour de nombreux secteurs d’activité • Son expertise couvre tous les domaines de concentration, du comptage des particules dans les zones ultra propres jusqu’ à l’analyse des gaz et poussières en cheminées • L'expertise d'ECOMESURE couvre les conseils en métrologie, l'assistance réglementaire, la mise en oeuvre et la maintenance des systèmes de mesure.

ECOMESURE - 3, rue du Grand Cèdre - 91640 JANVRY
Tél. : 01 64 90 55 55 - Mail : contact@ecomesure.com
Site Internet

Partagez sur…

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters