Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

J-150 pour la déclaration des consommations d’énergie des bâtiments tertiaires

Le décret Tertiaire entre en oeuvre. Il définit les objectifs de performance énergétique des bâtiments existants à usage tertiaire. Première urgence : déterminer les années de référence pour mesurer l'atteinte des objectifs. Le point avec Citae.
Romain Luce Trois questions à…
Romain Luce,
président Citae

Q1. Quels sont les enjeux que doivent relever les gestionnaires de bâtiments tertiaires ?

Tout le monde a en tête les échéances de 2030, 2040 et 2050 ainsi que les objectifs de réduction de consommation de -40, -50 et -60 % qui s’imposent aux bâtiments tertiaires publics et privés de plus de 1 000 m2.  Cette réduction se calcule par rapport à une année de référence à déterminer entre 2010 et 2021. L’enjeu, à très court terme, est donc de définir et justifier ces années de référence, qui constitueront le socle de l’état des lieux permettant de se mettre en ordre de marche vers la première étape de 2030. La plupart des gestionnaires de patrimoine immobilier réalisent des plans pluriannuels de travaux à 10 ans, cette échéance est d’une actualité brûlante.

Q2. Quelles difficultés rencontrent-ils dans cet exercice ?

Choisir son année de référence suppose de bien connaître la manière dont le bâtiment fonctionne sur le plan énergétique. Or, on ne peut pas se contenter de la consommation globale. Cela nécessite d’avoir une connaissance fine de ses installations, de l’usage du bâtiment, de ses consommations par énergie... et pour certains, déjà, de la surface exacte des locaux. Lorsque des courbes de charge peuvent être définies, nous disposons d’une mine d’informations. Mais c’est loin d’être une généralité. Pour les gestionnaires les plus démunis, le calendrier pour la déclaration des consommations d'énergie sur la plateforme OPERAT - septembre 2022 - sera particulièrement tendu. D'autant que les bureaux d’études sont déjà bien chargés.

Q3. Quelle est la vision de Citae ?

Chez Citae, nous accompagnons nos clients sur trois grandes thématiques : environnement, énergie et usage/accessibilité/vieillissement, de la conception à la déconstruction des bâtiments en passant par l’exploitation et la rénovation. La convergence des réglementations de la construction et de la rénovation impose au marché d’avoir une vision globale associant énergie, carbone et réemploi. Nous avons engagé une démarche d’accompagnement des maîtres d’ouvrage afin d’impulser un changement majeur leur permettant de mutualiser les aspects énergie et carbone dans leurs investissements. C’est un nouveau paradigme qui permet d'être réactif par rapport aux exigences réglementaires.

Citae, société innovante d'AMO et de conseils, agit et accompagne les acteurs de la ville et du bâtiment pour préserver la planète et assurer la santé et la qualité de vie des usagers ou des habitants. L'entreprise propose de réinventer la relation entre les individus et le bâti. Au service de ses clients, elle anticipe les transformations de la société et du secteur de la construction.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters