En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Stratégie : EDP Renewables dévoile son plan de développement à horizon 2022

Quatrième producteur mondial dans l’éolien, EDPR a présenté son plan stratégique à horizon 2022. Qualifiée de «marché attractif», la France constitue une base stratégique pour l’énergéticien dans l’éolien et le solaire. Décryptage.

Patrick Simon Trois questions à…
Patrick Simon,
Directeur général d’EDPR en France et en Belgique

En tant qu’acteur mondial des EnR, quel est le regard d’EDPR sur la France ?

Parmi tous les pays d’EDPR, la France a l’avantage d’offrir des perspectives favorables et conserve des mécanismes de valorisation de l’électricité suffisamment lisibles pour sécuriser les investissements. EDPR y est présent depuis 15 ans et en forte croissance.

Notre prochaine mise en service : le parc éolien de la Côte du Cerisat dans la Marne, au premier semestre 2020. Il ajoutera 49,5 MW aux 440 MW d’actifs éoliens que nous exploitons déjà sur plus de 40 parcs.

Nous possédons également un portefeuille très important de projets en développement sur l’ensemble de nos activités éoliennes et solaires françaises. C’est notre contribution pour le plan stratégique du Groupe à échéance 2022.

Que prévoit le plan stratégique EDPR, notamment en France ?

Nous pouvons décrire le plan EDPR en 5 axes clés. Le 1er : la croissance des capacités installées. À l’échelle mondiale, nous allons construire 7 GW d’ici à 2022. Le 2e : la diversification. Le solaire représente un quart des volumes projetés. En France, les prospections locales et notre expertise technique nous ont permis de mettre en place une équipe solaire déjà très active.

Le 3e axe du plan EDPR est celui de l’implantation. La France est une zone privilégiée pour les marchés du solaire et de l’éolien en termes de visibilité et de rentabilité. La dynamique politique y est favorable pour s’y projeter. Le 4e : les territoires. Nous sommes attentifs à développer des projets de qualité qui répondent aux attentes de toutes les parties prenantes. Le 5e : la qualité d’exploitation. L’excellence opérationnelle de nos activités est essentielle pour une performance durable.

Quelle est la place des ressources humaines pour accomplir un tel développement ?

En France, nous avons doublé nos effectifs depuis 2017, avec désormais plus de 70 personnes. Nous avons reçu le label Top employeur France/Europe basé sur un ensemble de critères d’excellence liés aux conditions de travail et de carrière. La nouvelle activité solaire nous a conduits, aussi, à adapter nos organisations et à renforcer nos équipes.

Ce sont beaucoup de transformations arrivées très rapidement et, pour les réussir, nous nous appuyons sur ce qui constitue notre force quotidienne : notre passion, notre esprit d’équipe et notre implication. Comme Directeur général, j’y suis très attentif : la bonne cohésion collective est notre meilleur atout !

Partager

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters