En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Glowee s’inspire du vivant pour réinventer la manière de s’illuminer

Vu sur EXPO 2017. Glowee est une startup biomimétique, qui utilise la bioluminescence pour produire de la lumière naturelle et écologique. Une innovation aux applications multiples. Entretien avec Geoffroy de Bérail, chef de l'exploitation de Glowee.

Glowee innove en matière d’éclairage. Quel est votre concept ?

Glowee a créé une source vivante de lumière biologique, en rupture avec les modes d’éclairages traditionnels. Si elle n’a pas vocation à être un substitut radical à l’éclairage électrique, elle constitue une alternative pour diversifier les sources d’énergie en fonction des usages.

La qualité esthétique de la lumière produite par Glowee, les possibilités de formes et son empreinte environnementale minime, en font une solution idéale pour mettre en valeur, signaler et donner de la visibilité.

Glowee ambitionne de réduire l’impact de l’éclairage (15% de la consommation mondiale d’électricité, et 5% des émissions de GES), tout en utilisant une matière première cultivable à l’infini et intégralement valorisable en fin de vie.

Quelles technologies utilisez-vous pour garder la lumière bioluminescente ?

[+]

Le principal enjeu pour garantir une production de lumière sur la durée, est d’avoir une prise sur le milieu dans lequel évoluent les micro-organismes. Nous travaillons sur un système permettant de maintenir nos micro-organismes dans des conditions parfaites pour qu’ils se développent et émettent de la lumière.

Tant qu’une bactérie a ce qu’il lui faut pour continuer sa croissance, elle se divise en deux de manière très régulière : toutes les 20 minutes à 37 degrés, par exemple. Quand elles sont dans leur phase de croissance exponentielle, nos bactéries produisent des photons grâce aux gènes qu’elles portent codant pour la bioluminescence. Si elles n’ont plus assez de nutriments ou qu’elles ont atteint leur phase de croissance stationnaire, les bactéries arrêtent de produire de la lumière.

Nous travaillons d’ailleurs à l’élaboration d’une solution faite de micro-organismes capables de faire de la lumière, de capter le CO2 environnant, et de dépolluer certaines eaux sales. Une solution vertueuse qui proposera un service énergétique complet, capable de s’intégrer dans le paysage urbain : façades de bâtiments, mobilier urbain…

Quels sont les exemples pratiques d'utilisation de la bioluminescence Glowee ?

[+]

Depuis deux ans, grâce à notre technologie éphémère Glowevent, nous proposons la réalisation de scénographies et leur mise en lumière pour des événements expérientiels, des inaugurations ou des événements de communication d’entreprises. Cette technologie pourra bientôt être utilisée pour des festivals, de la communication extérieure ou encore des illuminations festives.

Le produit Pipelight, en développement, s’adresse lui au paysage urbain et au bâtiment. Il permettra d’illuminer de manière pérenne du mobilier urbain, des façades de bâtiments, des parcs et jardins, ainsi que des tunnels ou des souterrains.

Nous avons pu présenter nos innovations lors de l’exposition internationale EXPO 2017, à Astana (Kazakhstan). Nous espérons que cette visibilité internationale va se transformer en opportunités pour développer la bioluminescence à l’étranger. Car une chose est sûre, Glowee est désormais repérée comme un promoteur crédible d’une des meilleures solutions énergétiques de demain.

Partagez sur…

Recevez gratuitement nos Newsletters

Modifier son abonnement