En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Sourcing : pourquoi les entreprises françaises des EnR doivent regarder vers la Pologne

La taille des marchés nationaux français et polonais peine à faire émerger des champions locaux dans les EnR. Les partenariats stratégiques franco-polonais permettent d’associer forces et potentiels. Journée de networking, le 13 octobre à Paris.

France-Pologne : grand potentiel de marché dans les EnR

Des partenariats stratégiques entre les entreprises françaises et polonaises du secteur des EnR pourraient bien de marquer la vie économique des prochains mois.

Parmi les motivations à s'associer ? Celle de cibler le potentiel de deux grands marchés qui totalisent 105 millions d’habitants, et qui devront équilibrer leur mix-énergétique.

Les partenariats franco-polonais dans les EnR pourraient également être une solution à la faiblesse des deux marchés nationaux, en volume, encore très marqués par la part du nucléaire et du charbon.

Une association (de compétences) et une addition (de parts de marché)... voilà des motivations fréquemment évoquées par les inscrits à la journée de networking “EnR France-Pologne”, prévue le 13 octobre à Paris.

Il ressort que les entreprises françaises s’intéressent au potentiel polonais, pour exporter, mais aussi pour du sourcing et établir des partenariats technologiques.

Une journée de networking pour établir des contacts stratégiques

La Pologne compte plus de 350 entreprises productrices de composants et d’équipements pour la filière des EnR. En qualité de pays industriel reconnu, la production polonaise sait satisfaire les marchés “premium”, notamment l’Allemagne, sa première destination à l’export.

Le pays parvient à s’imposer dans les capteurs solaires thermiques, les chaudières à biomasse industrielles ou domestiques, mais aussi les modules PV. Ces derniers sont une excellente alternative aux importations chinoises. Avec des usines polonaises qui travaillent actuellement à 20% de leurs capacités... les acheteurs français seront bien accueillis.

Parallèlement, l’offre polonaise est plutôt déficitaire dans les petites éoliennes, les poêles à pellets domestiques et le stockage de l’énergie, dont les marchés sont portés par l’engouement pour les solutions d’autoconsommation.

Du sourcing industriel jusqu’aux échanges capitalistiques

Au-delà des équipements, les opportunités d’affaires en Pologne concernent aussi l’achat de grandes centrales de production d’énergie verte, principalement en solaire et biomasse ; le grand éolien étant à ce jour pénalisé par la réglementation.

Nombre de porteurs de projets et de soumissionnaires aux appels d’offres sont à la recherche de capitaux et de compétences pour déployer leurs centrales EnR…

Enfin, parmi les opportunités à saisir en Pologne, il est judicieux de s’intéresser aux “clusters d’énergie”, favorisés par l’État polonais. Il s’agit de collaborations locales pour la production d’énergie verte, destinées à mailler le territoire et accroître son autonomie énergétique. Dans ce contexte, le savoir-faire en matière de réseaux locaux de l’énergie est attendu.

Le marché polonais des EnR vous intéresse ? Assistez à la journée de networking qui se tiendra à Paris, le 13 octobre 2017. Inscriptions en cours !

Les organisateurs : Chambre de Commerce et d’Industrie Polonaise en France (CCIPF) • Cabinet METROL • Institut des Énergies Renouvelables en Pologne (IEO). Avec le soutien de : Syndicat des Énergies Renouvelables en France (SER). Partenaire média : en France, Actu-Environnement.com • en Pologne, Teraz-Srodowisko.pl. Crédits photo : fotolia-nelsonaishikawa / fotolia-monkey business / fotolia-photlook.

Partagez sur…

Recevez gratuitement nos Newsletters

Modifier son abonnement