En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

De nouveaux procédés vont apparaître pour produire du gaz de récupération

À l'initiative de GRTgaz, l'élu Jean-Louis Guyader présente PLAINENERGIE, un projet de recherche dédié à la pyrogazéification et à la méthanation biologique des déchets résiduels. Objectif : produire du gaz de récupération et dynamiser un territoire.

Innover et produire du gaz avec les déchets résiduels

Au sein de la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain (CCPA) et du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA), les collaborations vont bon train pour réussir PLAINENERGIE, le premier projet en Europe de transformation des déchets résiduels en gaz de récupération.

Le procédé repose sur la pyrogazéification et la méthanation biologique des déchets, destiné à produire du gaz injectable, à terme, dans le réseau existant. De quoi satisfaire les usages connus ou à venir, du quotidien, des activités industrielles, ou de la mobilité.

Séché Environnement, GRTgaz, ENOSIS, l’INSA Lyon et l’INSA Toulouse, qui comptent parmi les partenaires du projet coordonné par PROVADEMSE, plateforme technologique d’INSAVALOR, visent à terme de construire un démonstrateur industriel sur le PIPA.

Le gisement qui intéresse les porteurs de projet concerne les déchets non recyclables ou non méthanisables du territoire, dont l’enfouissement coûtera de plus en plus cher aux administrés.

Interview de Jean-Louis Guyader sur le Salon des Maires 2019

Jean-Louis Guyader, président de la CCPA et du PIPA

Associer tout un territoire à une réalisation emblématique

“Aujourd’hui, les équipes lèvent les points durs de la recherche, et pour l’instant tout avance bien”, déclare Jean-Louis Guyader, président de la CCPA et du PIPA. Optimisation du mix-déchet et tests préliminaires sur des équipements pilotes sont en cours.

L’élu souligne l’intérêt de mener un projet en circuit court, à partir des déchets générés par les 53 communes du territoire (80.000 habitants), les stations de traitement de l’eau et la zone industrielle.

Dès les validations techniques, l’implantation du démonstrateur à l’échelle 1 se fera au sein du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain, à proximité immédiate de l’entreprise Séché Environnement, spécialiste de l’exploitation de centres de valorisation des déchets. Le foncier est déjà réservé. Véritable vitrine technologique à l’échelle européenne, la future installation aura pour vocation à être répliquée en d’autres lieux.

En termes d’image pour la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain, le précédent PLAINENERGIE sera un atout, d’autant que nous aurons été un fer de lance de la transition énergétique.

Partager

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters