En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
ISCER : les formations énergies renouvelables et éco-habitat comme tremplin professionnel

La 5ème promotion de la formation « Chargé d’affaires énergies renouvelables et éco-construction » démarre en avril 2011.
Jean-Michel Invernizzi, directeur du centre de formation ISCER situé à Bordeaux, nous parle de ses formations.


De nombreux établissements proposent des formations techniques dans ces domaines, alors que l’ISCER s’est spécialisée dans les formations technico-commerciales. Pourquoi ?

Ce choix est venu d’un constat simple : toute nouvelle technologie doit être commercialisée pour pouvoir se répandre. Or, il est nécessaire d’avoir des professionnels maitrisant les techniques de développement et de commercialisation mais qui soient également très compétents sur les produits.

Le secteur du photovoltaïque s’est par exemple développé très rapidement, mais le turn over du personnel est très important et des erreurs ont été commises.

Les forces de vente et les responsables de projet doivent travailler efficacement et sur la longueur ; c’est notre objectif de fournir ces compétences, dans une formation de 6 mois alliant période en centre et stage de longue durée.


Cette formation s’adresse t’elle à des publics particuliers ?

Les candidats ont deux points communs : une forte motivation et un projet professionnel, que ce soit en tant que futur salarié du secteur ou futur créateur d’entreprise. Le stage peut d’ailleurs être utilisé aussi bien pour parfaire sa formation dans une entreprise que pour préparer la création de sa propre activité.


Comment les candidats financent-ils leur parcours ?

Nous sommes dans du cas par cas. Certains financent personnellement leurs études, d’autres obtiennent un financement total ou partiel par l’intermédiaire des Conseils Régionaux, des OPCA, du DIF,…


Le secteur du photovoltaïque manque de visibilité actuellement, n’est ce pas un frein pour ce type de formation?

Au contraire car nous avons fait le choix d’apporter une formation polyvalente. Les stagiaires passent en revue la technique du solaire thermique, du petit éolien, du photovoltaïque, des pompes à chaleur mais aussi la thermique du bâtiment, le bio-climatisme, les éco-isolants…

Chacun peut se positionner au sortir de la formation en fonction des opportunités qui se présentent ainsi que de ses besoins et ses souhaits.

N’oublions pas qu’à partir de 2012, toutes les constructions neuves seront BBC, il faudra là aussi des professionnels compétents en charge du développement.


Quels sont les emplois occupés ?

Ils dépendent de la formation initiale du candidat, de ses résultats dans notre cursus, de sa mobilité. Chargé de développement éolien, chargé d’affaires bureau d’études solaire photovoltaïque, chargé de mission biomasse, responsable d’agence de vente, commercial sédentaire ou itinérant, salarié ou indépendant…. Les possibilités sont nombreuses et variées.


Quelles sont les autres formations proposées par l’ISCER ?

Nous assurons à l’heure actuelle la majeure partie d’une formation « Technicien S.A.V. installations thermiques petite puissance ». Les offres d’emploi concernant les spécialistes de la maintenance des chaudières des particuliers sont très présentes et notre cursus offre la spécificité d’être formé également au dépannage des installations solaires thermiques, des PaC. Cette formation est réalisée dans le cadre d’un appel d’offre de Pôle Emploi Gironde.

A la rentrée de septembre 2011, nous proposerons un bac+3 Qualité Sécurité Environnement, centré sur le secteur de l’éco-construction.

Nous préparons également un cursus de « Conseil en éco-rénovation » qui permettra de former des technico-commerciaux spécialistes de la commercialisation de propositions de rénovation énergétique, qui est, suite aux Grenelle 1 et 2, un marché colossal pour les années à venir. La première session pourrait démarrer avant l’été, les pré-inscriptions seront ouvertes à partir de début mars.


Y a-t-il un lien entre toutes ces formations ?

L’ISCER s’est donnée comme mission d’avoir une approche métier, c'est-à-dire de tout mettre en œuvre pour proposer des formations permettant des débouchés sur des secteurs porteurs liés au développement durable, grâce à des compétences directement opérationnelles. Nous étudions les besoins concrets des entreprises et nous y répondons. L’ISCER est une entreprise et les stagiaires sont formés en appliquant les principes que nous appliquons à l’ISCER pour assurer son développement !




Contacter l’ISCER par email
Consulter notre site


Partager

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters