En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Captiven

Captiven La culture partenariale public-privé
renforce la métrologie environnementale

Sélectionné par le Programme d'Investissements d'Avenir 2011, Captiven a favorisé les échanges “public-privé” pour innover en métrologie environnementale. Plateformes d’essai, expertises, accès à des brevets… tout est mis en oeuvre pour associer les TPE-PME et répondre aux enjeux de la métrologie de demain. Objectifs : anticiper les risques naturels, gérer les ressources et accroître la connaissance des milieux.

Faisons le point sur deux réalisations phares du programme, qui appellent à d’autres collaborations avec le BRGM, Irstea et Ifremer EDROME.

Projet Rock et Drone

Projet Rock & Drone
la métrologie prend de la hauteur pour mieux appréhender les risques gravitaires

Le partenariat : mutualisation des compétences et des moyens du BRGM, d’Irstea et de l’entreprise SINTEGRA, pour développer des solutions opérationnelles de prévention des risques naturels.

Le constat : les travaux réalisés par le BRGM et Irstea montrent que la télédétection présente un intérêt pour la prévention des risques de chute de blocs rocheux et l’expertise d’un glissement de terrain. Elle permet d’alimenter les modèles trajectographiques et de propagation en 2D et 3D.

Les avancées : les partenaires ont développé une chaîne de traitement optimisée des images acquises par capteurs aéroportés sur drone. La méthode a déjà été éprouvée dans le cas d'un évènement gravitaire réel et présente un potentiel commercial concret.

Michel Memier « La collaboration avec les instituts a permis d’accéder à une expertise et à des données du terrain. Notre méthode de suivi des risques gravitaires est désormais plus robuste. Nous maîtrisons davantage de logiciels spécialisés. SINTEGRA dispose désormais d’un avantage compétitif pour répondre aux appels d’offres. Le lancement d’outils de définition de zones de sécurité devient possible... » Michel MEMIER, dirigeant de SINTEGRA.
Projet PHM

Projet PMH
des bouées houlo-alimentées
pour un suivi autonome
du milieu marin

Le partenariat : donner accès à l’entreprise Geps Techno aux plateformes technologiques d’Ifremer EDROME, et faciliter ses contributions au programme de recherche PMH 2012-2015 (Pilote Module Houlomoteur).

Le constat : la production d’électricité à partir d’Énergies Marines Renouvelables est prometteuse. Le programme PMH a dopé la R&D en mobilisant plusieurs entreprises dans le développement d’un système de récupération de l’énergie de la houle. En facilitant l’accès des PME à ses plateformes - bouées instrumentées, bassin d’essais… -, Ifremer EDROME accélère la maturité technologique des systèmes à l’étude.

Les avancées : le système de récupération de l'énergie de la houle, destiné à alimenter des bouées scientifiques autonomes, est passé du degré de maturité technologique 5 à 8, sur une échelle TRL de 9 niveaux. Des prototypes, dans les conditions du réel, permettent actuellement de fiabiliser les équipements.

Jean-Luc Longeroche « Collaborer avec Ifremer EDROME, c’est accéder à une expérience reconnue des mesures en mer. C’est aussi accéder à des moyens d’essais performants. Depuis novembre 2012, nous avons totalisé plus de 500 jours de tests en mer de nos prototypes. La fiabilité de nos technologies devient un atout commercial évident. » Jean-Luc LONGEROCHE, directeur général Geps Techno.

Partagez sur…

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters