En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Îles d'Yeu et de Noirmoutier : un parc éolien en mer qui maîtrise son impact environnemental

Éoliennes en Mer Îles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) s’engage pour la réduction de l’impact environnemental de son parc et pour la protection de la biodiversité marine. Le point sur la méthode d'un projet qui verra le jour à l'horizon 2021.

Réaliser les études d'impact environnemental

Depuis 2014, Éoliennes en Mer Îles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) a lancé de nombreuses études et fait appel à des experts reconnus pour réaliser l’étude d’impact environnemental de son parc éolien en mer, pièce maîtresse des demandes d'autorisations administratives déposées le 9 mai 2017.

L’ensemble des études d’impact environnemental sera mis à disposition du public dans le cadre de l’Enquête Publique, qui se déroulera du 4 avril au 23 mai 2018.

Présentation de la démarche environnementale du parc éolien des îles d'Yeu et de Noirmoutier (3'58'')

Intégrer le projet dans son environnement

Dès la conception du projet d'EMYN, des mesures d’évitement et de réduction des impacts potentiels du parc sur l’environnement ont été mises en œuvre :
• le choix d’une turbine de grande puissance (8MW) a permis d’en limiter le nombre
• le type de fondation pour les éoliennes a quant à lui été choisi pour réduire l’emprise du parc sur les fonds marins
• les fondations dites « jacket » permettront également de créer une nouvelle zone d’habitat artificiel pour la faune et la flore marine

L’étude d’impact environnemental du parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier a permis d’identifier 7 mesures d’évitement, 15 mesures de réduction et 7 mesures de compensation. Elles permettent une meilleure intégration du projet dans son environnement.

Enfin, 12 mesures supplémentaires permettront à EMYN de suivre l’efficacité de ces mesures pendant les deux années de travaux et les 25 ans d’exploitation du parc. Ces mesures seront pilotées par un Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS), gouverné par les acteurs du territoire. Les données scientifiques produites par ce GIS ont vocation à être diffusées largement pour participer à l’amélioration de la connaissance du milieu marin.

Cohabiter avec les activités de pêche. Lors du développement du projet d'EMYN, des propositions techniques ont été retenues pour rendre le parc encore plus compatible avec le maintien des activités de pêche professionnelle. La disposition des câbles et des éoliennes a été modifiée à cet effet.

790 000 personnes alimentées en électricité verte

[+]

Le projet de parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier prévoit l’installation de 62 éoliennes d’une puissance unitaire de 8 MW, sur une surface de 83 km² au large de la Vendée.

Avec une puissance totale de 496 MW, le parc devrait produire en moyenne 1.900 GWh par an, ce qui représente la consommation électrique annuelle d’environ 790.000 personnes (soit plus de la totalité de la population vendéenne).

Le parc éolien en mer sera situé à 11,7 km de l’île d’Yeu, 16,5 km de l’île de Noirmoutier et à plus de 20 km du continent. La délivrance des autorisations administratives est attendue pour la fin de l’année 2018. La construction et l’installation en mer des différents éléments du parc éolien suivront à partir de 2019 pour une mise en service à l’horizon 2021.

Partagez sur…

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters