En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

En Nouvelle-Aquitaine, le Pôle Eco-Industries mise sur les démarches d'Écologie Industrielle et Territoriale (EIT)

Les actions du Pôle Eco-Industries sur l'EIT s'élargissent au bénéfice d'un plus grand nombre d'acteurs économiques, en région Nouvelle-Aquitaine comme en France. Le point sur les services proposés et leur déploiement.

Alexandre Dain Trois questions à…
Alexandre Dain,
Coordinateur Technique au Pôle Eco-Industries, Nouvelle-Aquitaine

Il se dit qu'en Nouvelle-Aquitaine, les porteurs de projet d'Écologie Industrielle pourront bénéficier d'un nouvel appui... Qu'en est-il ?

C'est vrai. L'Ademe et la Région Nouvelle-Aquitaine lancent un appel à projets (AAP) en ce sens, auprès des collectivités territoriales, des clubs d'entreprises et des filières professionnelles. Baptisé EITNA, pour Ecologie Industrielle et Territoriale en Nouvelle-Aquitaine, cet AAP doit consolider les démarches existantes et en faire émerger de nouvelles. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 31 janvier 2019.

Au-delà d’un appui financier dédié à la création de postes d’animateurs de projet EIT, les lauréats bénéficieront d’appuis technique et méthodologique ainsi que de formations proposées par le centre régional EIT. Aux côtés de l’APESA et de la CCI Nouvelle-Aquitaine, le Pôle Eco-Industries jouera un rôle central dans le partage de compétences, l’apport de méthodologies et l’appui à la mise en œuvre opérationnelle de synergies nécessitant innovation et investissements.

Depuis 2009, le Pôle Eco-Industries a notamment appuyé les démarches RECTO-VERSO (Bressuire, 79) et BIOTOP (La Rochelle, 17) dès leurs phases de structuration. BIOTOP fédère aujourd'hui plus de 100 entreprises qui ont pu générer 222.000 euros d'économies, via la valorisation de 756 t de déchets.

Les expertises du Pôle Eco-industries en EIT ont-elles vocation à servir d'autres territoires à l'échelle nationale ?

Depuis fin 2017, le Pôle Eco-Industries a choisi de renforcer son implication sur la scène nationale. Tout d'abord avec la publication de l’étude « Pérennité des démarches d'écologie industrielle et territoriale en France » en partenariat avec Auxilia et Mydiane.

Le Pôle Éco-Industries a également été retenu pour co-animer aux côtés de ces 2 partenaires et d'Idée Alsace, le réseau national des acteurs de l'EIT : SYNAPSE. Porté par l'ADEME, le réseau SYNAPSE centralise l'offre autour de l'EIT (information ciblée, outils, méthodes...) et met en avant les initiatives françaises. Le Pôle Eco-Industries est plus particulièrement mobilisé sur l'animation de groupes de travail techniques ou encore l'organisation des prochaines rencontres nationales de l'EIT en mai 2019 à La Rochelle.

Au-delà de l’EIT, quels autres services le Pôle Eco-Industries apporte-t-il aux acteurs de Nouvelle-Aquitaine pour permettre un développement économique plus compatible avec les principes de l’économie circulaire ?

L’EIT apporte une réponse collective aux enjeux de l’économie circulaire. Cependant, une véritable transition vers des modèles plus vertueux en termes d’économies de ressources (matière, énergie, eau) ne peut être amorcée sans l’optimisation des activités et des procédés à des échelles individuelles. Le Pôle Eco-Industries a ainsi développé une véritable expertise autour des performances matière et énergétique.

Les 150 entreprises régionales accompagnées par le Pôle sur la « performance ressource » évitent désormais, chaque année, la production de plus de 1.000 t de déchets et la consommation de 5.500 MWh, tout en générant des économies de 1.500.000 €/an.

Partagez sur…

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters