Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement
EDF expérimente à Strasbourg la mobilité électrique de demain
Premier bilan un an après…
Le 27 avril 2010 EDF, Toyota, la Ville et la Communauté Urbaine de Strasbourg lançaient la démonstration de Véhicules Hybrides Rechargeables (VHR) avec une infrastructure de charge dédiée. A l’occasion de l’anniversaire de cette première mondiale, les partenaires et les utilisateurs se sont réunis le 9 mai 2011 à Strasbourg pour partager le premier retour d’expérience.
Les premiers enseignements de la démonstration résultent à la fois de l’analyse de données techniques (issues de la télétransmission des informations provenant des points de charge et des données enregistrées dans les véhicules recueillies lors de leur passage en concession) et d’enquêtes qualitatives menées auprès des utilisateurs par Toyota et la R&D d’EDF.
  • Les 70 VHR déployés à Strasbourg ont été utilisés de façon intensive depuis un an, aussi bien pour de longs trajets que pour des déplacements urbains ; la distance totale parcourue depuis leur livraison est en moyenne de 19 300 km par VHR (à comparer à la moyenne nationale annuelle de 13 000 km).
  • La recharge de la batterie est un geste nouveau qui rentre progressivement dans les habitudes quotidiennes. Les utilisateurs ont ainsi rechargé les VHR en moyenne 1 fois par jour (0,9) sur un des 155 points de charge installés, mais très majoritairement sur leur lieu de travail et à leur domicile (96%). 40% d’entre eux se sont même rechargés plus d’une fois par jour.
  • Rouler en mode électrique est très apprécié, notamment pour le silence et le confort de conduite. Au total, un tiers du temps de conduite est effectué en mode électrique et l’économie de carburant réalisée par rapport à un véhicule diesel de taille comparable est de 40%. La performance environnementale du VHR dépend de son usage (fréquence de recharge, style de conduite, facteurs climatiques) et les utilisateurs qui valorisent au mieux le potentiel du VHR, notamment en se chargeant dès que possible, atteignent une consommation de carburant inférieure à 2l / 100km.
  • Les bornes publiques (parking et voirie) ont été très peu utilisées (4%) même si elles présentent un réel avantage pour se garer en ville. Leur taux d’usage peut être accru aux dires des utilisateurs, notamment en améliorant leur localisation et en les positionnant plus en périphérie de la ville.

La démonstration durera encore deux ans. Forts de ces premiers enseignements, EDF et ses partenaires Toyota et la Communauté Urbaine de Strasbourg visent à enrichir le retour d’expérience par la collecte de données complémentaires et de nouvelles enquêtes terrain et à améliorer le dispositif pour les utilisateurs, notamment en étudiant des solutions de décalage de la charge et de réservation des emplacements de recharge.

Le groupe EDF a engagé une politique de partenariats active et ouverte avec les constructeurs automobiles et les différents acteurs de la mobilité électrique. Cette politique se traduit par un ambitieux programme d’expérimentations en grandeur réelle en France et en Europe, avec notamment le projet VHR Strasbourg évoqué ci-dessus, le test de 50 MINI E avec BMW à Paris, l’expérimentation d’une centaine de véhicules électriques Renault-Nissan dans les Yvelines.

EDF – Direction Transports et Véhicules Electriques
Immeuble Colisée – 10, avenue de l’Arche
92419 Courbevoie Cedex
http://mobilite-electrique.edf.com
L’énergie est notre avenir, économisons-là !

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters