En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Dans l'actu

Pesticides : le glyphosate, dossier houleux qui divise l'Europe

Les études scientifiques contradictoires sur le rôle de la substance herbicide glyphosate dans l'apparition de cancers, divisent l'Union européenne depuis deux ans. En mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) a classé cette substance comme probablement cancérogène pour l'Homme. Un avis que ne partagent pas l'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) et l'Agence européenne des produits chimiques (Echa). En s'appuyant sur ses agences, la Commission européenne a proposé, le 16 mai 2017, de renouveler l'autorisation de mise sur le marché de l'herbicide pour dix ans supplémentaires. Mais de nouveaux travaux menés par un toxicologue américain, en mai 2017, puis par un homologue allemand, le 24 août, contestent l'évaluation des agences européennes. Ainsi, les Etats membres doivent voter sur le cas du glyphosate sur fond de remise en cause des procédures européennes d'homologation des substances. Ils ont du mal à se mettre d'accord et aucune majorité qualifiée ne s'est dégagée des votes depuis deux ans. Jusqu'au 27 novembre 2017, les Etats, réunis en comité d'appel, ont finalement approuvé la proposition de la Commission pour une ré-homologation de 5 ans de la substance. La France s'y est opposée et veut interdire le glyphosate au plus tard dans trois ans.

Partagez sur…