En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Formations professionnelles
Fiche de l'institut « AgroParisTech »
Formation AgroParisTech

Certificat de spécialité Ingénierie des Espaces Végétalisés Urbains

Formation Inter | 1 an

Objectifs pédagogiques

Former des ingénieurs à même de penser l’espace végétalisé (EV) en ville et à ses interfaces, en basant cette réflexion sur un socle de compétences techniques de haut niveau et en prenant en compte toutes les dimensions (techniques, économiques, sociales, environnementales,..) des problèmes posés.

Connaître et analyser le fonctionnement des écosystèmes urbains • Savoir faire un diagnostic d’EV en ville • Savoir concevoir et gérer les EV urbains quels que soient leur type (friches industrielles, jardins urbains, espaces verts récréatifs, toits végétaux, délaissés urbains, espaces ouverts des zones d’activités…) et leur destination (production, récréation, environnement,…) • Savoir concevoir des trames vertes et bleues urbaines • Savoir travailler en équipe pluridisciplinaire dans le monde de l’urbanisme (architecte, entreprise de BTP, paysagiste, agronomes, pédologues, écologues, associations, …) • Savoir négocier et mettre en œuvre des concertations avec les élus, l’administration, les associations, les habitants, les propriétaires.

Publics concernés

Le certificat de spécialité (CS) Ingénierie des Espaces Végétalisés Urbains est un certificat qui permet à des étudiants ou des stagiaires de la formation continue, cherchant un approfondissement thématique, une double compétence ou une réorientation, de suivre une dominante de 3e année du cycle d’ingénieur d’AgroParisTech.

Les certificats de spécialité sont ouverts aux étudiants dépositaires d’un niveau M2 et aux stagiaires de la formation continue : jeunes en reprise d’études, professionnel (salarié, dirigeant, profession libérale), demandeurs d’emploi.

Rentrée généralement en septembre. Enseignements : Ile-de-France et Nancy.

Programme

L’année comprend une partie académique de 23 semaines, de mi-septembre à fin février. Cette partie s’organise en deux temps : un tronc commun suivi d’une option, à choisir parmi 2 possibilités : Foresterie Urbaine et Agriculture Urbaine. La seconde partie de l’année est dédiée au stage de fin d’études, de mars à septembre.

Le Tronc commun est axé sur l’approfondissement des connaissances ; les options sont orientées vers l’acquisition de savoir-faire. Le stage est le lieu de l’acquisition d’une première expérience professionnelle.

Tronc commun

Le tronc commun est composé de 5 modules : En septembre, un premier module (66 h, 2,5 ECTS) présentera les enjeux associés à la maîtrise des espaces végétalisés urbains, qu’ils soient ou non productifs. Trois modules permettent ensuite d’approfondir les aspects techniques spécifiquement liés à la problématique de l’ingénierie des espaces végétalisés en ville (écologie urbaine (60 h, 3 ECTS), typologie des EV en ville (30 h, 2 ECTS), maîtrise des bioagresseurs - 24 h, 2 ECTS). Enfin, un module sera consacré à la géomatique (60 h, 2,5 ECTS). Un enseignement d’anglais (30h, 1 ECTS) complètera aussi le tronc commun.

Enseignement optionnel

En janvier et février les étudiant(e)s auront à choisir entre deux options, représentant un volume horaire d’environ 150 h. (11 ECTS).

Option « Foresterie Urbaine : promouvoir de nouvelles fonctions du végétal en ville et gérer les espaces végétalisés ».

L’objectif principal est l’acquisition de connaissances et surtout de savoir-faire spécifiques à : la conception et la gestion des espaces végétalisés à fonctions récréatives ou environnementales • l’adaptation des modes de gestion aux nouvelles attentes sociétales • la promotion des réponses végétales aux nouveaux enjeux urbains.

L’option comprend deux modules :
Module 1 : Elaboration de plans de gestion d’espaces végétalisés
Module 2 : Conception d’espaces végétalisés multifonctionnels pour des villes durables

Option « Agriculture Urbaine ».

Le principal objectif de cette option est l’acquisition des savoir-faire et des méthodes nécessaires pour évaluer et concevoir des systèmes socio-techniques en Agriculture Urbaine.

Module 1 : Notions et concepts essentiels pour l’étude de l’agriculture urbaine.
Module 2 : Diversité des fonctions et des services de l’agriculture urbaine.
Module 3 : Place de l’agriculture urbaine dans les politiques des villes.

Stage de fin d’étude

Le stage est une première expérience du métier d’ingénieur, conduite sous un double tutorat : celui du maître de stage de l’entreprise d’accueil et celui d’un enseignant des départements SIAFEE ou SVS.

Les sujets peuvent être proposés par les enseignants ou par les étudiants sous réserve de la validation par le corps enseignant.

Projet

Durant le premier semestre, les étudiant(e)s auront également à conduire, par petit groupe de 4 à 5, un projet d’ingénieur (80 h, 6 ECTS).

Ce projet portera sur un diagnostic de situation préalable à la mise en place d’un projet d’espace vert urbain (analyse des potentialités, des contraintes du milieu naturel, cadre règlementaire, aspects fonciers, demande sociale…), si possible à la demande d’un professionnel (collectivité publique, entreprise, bureau d’étude).

Des mini-projets de durée plus réduite sont également programmés dans les options.
Connaître les villes et dates de la formation « »

Partagez sur…