En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Formations professionnelles
Fiche de l'institut « Burgeap »
Formation Burgeap

Construire sur un sol présentant une pollution volatile (Ed. 2018)

Formation Inter / Intra | 1 jour | A partir de 720€ HT

Objectifs pédagogiques

Identifier les méthodes pour prendre en compte la pollution volatile du sol dans les projets de construction ou pour la gestion des bâtiments existants. Maîtriser les intérêts et limites des diagnostics et des approches par modélisation. Identifier les moyens permettant de réduire les transferts, leurs avantages & limites. Maîtriser les coûts associés aux dispositions constructives.

Publics concernés

Aménageurs, promoteurs, collectivités, architectes, entreprises

Programme

L'objectif de la présente formation est de donner les clés méthodologiques et pratiques pour l'intégration de cette problématique pour la construction de bâtiments et la réhabilitation de bâtiments existants. Reposant en grande partie sur du retour d'expérience et des travaux R&D (guide FLUXOBAT entre autres), elle sera interactive afin de répondre aux questions pratiques auxquelles vous êtes confrontés.

1. Pourquoi considérer la pollution volatile des sols pour la construction
Etat des lieux de la situation
Mécanismes de transferts et d'impact
Les composés organiques volatils et la santé
Cadre réglementaire, normatif et méthodologique (site et sols pollués, NFX31-620, loi ALUR, surveillance de la qualité de l'air des ERP, code de la construction, DTU, avis techniques...)

2. Les dispositifs limitant les transferts et les critères de choix
La dépollution en premier lieu (intégration dans le planning, techniques, coûts, pilotes, MOe)
Les dispositifs passifs ou actifs (techniques, coûts, avantages et limites)
Les caractéristiques techniques et les points d'attentions lors de la mise en oeuvre
L'efficacité de ces dispositifs (réception, surveillance)

3. Rôles et responsabilité des différents acteurs
Les acteurs : l'ancien exploitant, l'aménageur, le maître d'ouvrage, l'architecte et l'équipe de maîtrise d'oeuvre, les assistants à maîtrise d'ouvrage, les entreprises, le contrôleur technique, l'OPC, l'acquéreur, le gestionnaire, l'administration...
Les phases d'intervention et les contenus des marchés
Les responsabilités

4. Les méthodologies de diagnostic dans l'air intérieur, dans les gaz du sol et à l'interface entre sol et air
Dimensionner en fonction des objectifs (les mesures et la modélisation)
Intégrer la variabilité temporelle et spatiale
Réaliser et interpréter (VGAI, transferts, facteurs d'abattements)
Identifier les apports et limites de la modélisation comme outil d'aide à l'interprétation et au dimensionnement de dispositions constructives

5. Verrous et leviers dans les phases de la construction / réhabilitation (consultations, contractualisations, vérifications, communications...)
L'analyse de site et la programmation
Les études de conception
La mise en oeuvre
La réception
La vie du bâtiment (entretien, maintenance, surveillance)

Synthèse et conclusion

Partagez sur…