En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Formations professionnelles
Fiche de l'institut « ICSI - Institut pour une culture de sécurité i... »
Formation ICSI - Institut pour une culture de sécurité industrielle

Enjeux de sécurité, arbitrages et maîtrise des compromis

Formation Inter / Intra | 1 jour | A partir de 1100€ HT

Objectifs pédagogiques

La formation poursuit trois objectifs :
1 - Comprendre que toute priorité donnée à une des dimensions clés de l’entreprise peut avoir un impact direct ou indirect sur les autres priorités
Savoir accepter que les arbitrages et les concessions sont nécessaires
Se préparer à vivre ensemble certains reculs et particulièrement ceux sur le niveau de sécurité prévu
Savoir préserver l’exigence de sécurité tout en s’adaptant à une conjoncture fortement perturbée pour l’entreprise
2 - Comprendre que tout recul doit être organisé
Connaître les bonnes pratiques en termes de maîtrise des compromis pour que les aménagements du plan stratégique et les mesures compensatoires soient acceptables et assumés par chacun des membres de l’équipe de management
Définir et partager avec la ligne managériale les ajustements nécessaires du nouveau plan
Savoir redescendre des instructions pratiques à la ligne managériale pour l’application du nouveau plan de sécurité aménagé après discussion
3 - Comprendre et partager les niveaux de réglages dont dispose la ligne managériale pour maintenir la sécurité à un niveau acceptable malgré des concessions faites par le top management
Savoir expliciter, partager et orienter les mesures compensatoires qui permettent de rendre les plans stratégiques acceptables alors que l’on s’est éloigné des plans stratégiques initiaux
Savoir enrichir les mesures compensatoires habituellement utilisées à l’aide de ceux qui existent dans le portfolio des solutions possibles
Préparer ses équipes à l’ampleur des aménagements du plan stratégique pour qu’il demeure compatible avec une maîtrise des risques

Publics concernés

« Manager de manager/top management » : Tout salarié qui a des responsabilités d’encadrement de managers opérationnels et des fonctions supports.
Sont concernés :
• Directeur d’usine ou d’établissement
• Responsable industriel,
• Responsable ingénierie, de production, logistique, de maintenance
• Directeur financier, commercial, RH
Il est à noter que les représentants du métier HSE ne sont pas la cible privilégiée de cette formation.

Programme

Le contenu de la formation s’appuie sur les travaux de René Amalberti, directeur de la Foncsi, sur la littérature internationale et une forte connaissance des réalités d’entreprises. Il est le résultat d’une collaboration entre la Foncsi et l’Icsi.
Le programme se détaille comme suit :
• Accueil des participants
• Introduction générale : présentation des objectifs de la formation et du programme
• Présentation des participants pour identifier les principales pratiques et attentes dans le domaine
• Exercice d’échauffement
Ice-breaker
• 1re partie de l’étude de cas : Arbitrage
Débriefing, messages clés et débat
Vision stratégique
Plans optimaux et confrontation au réel
Seuil haut, seuil bas, niveau acceptable
Plan optimal et niveaux de reculs acceptables
Plans dégradés
• 2e partie de l’étude de cas : Maîtrise des reculs
Débriefing, messages clés et débat
Contreparties pratiques
Portfolio des mesures de compensation
Communication transparente
Formation de l’encadrement
Rattrapage des brèches, réglage moyen et long terme
Mémoire des arbitrages
• Synthèse et bilan

Articulée autour d’une étude de cas, de mises en situation et de temps de débriefings, la formation propose des apports théoriques et des éclairages d’experts accompagnés d’un support documentaire. Les échanges entre les participants (groupes de travail et restitutions en plénière) seront privilégiés.

Principes généraux de l’étude de cas :
L’étude de cas vise à mettre les participants au cœur d’un scénario complexe, les poussant à faire des arbitrages et des sacrifices, individuellement et collectivement, pour prendre la meilleure décision possible, et ce afin de maintenir sûr un système fortement perturbé.

Dans la première partie de l’étude de cas, chaque participant doit endosser une des fonctions d’un comité de direction « fictif » d’un site industriel qui se trouve confronté à diverses perturbations plus ou moins importantes et plus ou moins anticipées et qui rendent les enjeux stratégiques du site particulièrement difficiles à concilier.
Le comité de direction doit dès lors se donner des priorités, définir ses choix tactiques pour « survivre » à l’actualité du moment et éventuellement « reculer » sur certains enjeux.

Dans la seconde partie de l’étude de cas, le comité de direction doit formuler collectivement des mesures compensatoires qui vont permettre de rendre le plan stratégique acceptable d’un point de vue de la maîtrise des risques à plus ou moins long terme.
Connaître les villes et dates de la formation « »

Partagez sur…