En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Biodégradation des matériaux
Expédié sous 5 JOURS — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Biodégradation des matériaux Quels risques pour la santé et l'environnement ?

17,50€ Auteur : Jean GuézennecEditeur : QuaeDate de parution : 17 août 2017Public : ProfessionnelsNombre de pages : 120 1 avis 4 sur 5

Détérioration des monuments historiques, effondrements de ponts et structures métalliques, fuites de liquides et produits toxiques, contamination des denrées alimentaires…
Pour trouver les coupables, la loupe de Sherlock Holmes ne suffira pas : ce sont des microorganismes. À priori, ils sont inoffensifs. Mais quand ils déferlent en masse sur une cible, ils sont aussi destructeurs que les hordes de sauvages de Gengis Khan. Qui sont-ils ? Par quels mécanismes parviennent-ils à ces dégradations ? Quels sont les risques, les enjeux et les coûts induits ?
C’est ce que ce petit livre vous dévoilera tant sur le comportement de ces tueurs de l’ombre, sur la résistance des matériaux attaqués (car tous sont concernés, des alliages aux polymères, en passant par les ciments et bétons), que sur les conséquences environnementales ou de santé publique.
Alors, que cette face cachée des microorganismes ne reste plus dans l’ombre !

Sommaire

- Quel est le coût de la corrosion ?
- Que sont les biofilms et la biocorrosion ?
- Quel est le processus de biodétérioration des matériaux de construction ?
- Qu’en est-il des matériaux plastiques ?
- Quel type de corrosion l’industrie agroalimentaire génère-t-elle ?
- Comment se protéger de la biodétérioration et des biofilms ?

Auteur(s)

Jean Guézennec, responsable du Programme de valorisation des ressources biologiques à l’Ifremer de Brest, a mené des recherches sur les biofilms et biotechnologies marines. Auteur de plus de 150 publications scientifiques et inventeur d‘une quinzaine de brevets, il est à présent retraité et poursuit ses activités en tant que consultant scientifique.


 
Haut de page

1 avis

Intéressant

Le chapitre consacré aux polymères m'a particulièrement intéressé

Signaler un contenu inapproprié 4 Déposé par pattarrian le
Note