En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Quel avenir pour l'industrie dans les places portuaires ?
Expédié sous 5 JOURS — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Quel avenir pour l'industrie dans les places portuaires ?

45,00€ Auteur : Benjamin IsraëlEditeur : Presses de l'Ecole des Mines de ParisDate de parution : 24 mai 2012Public : ProfessionnelsNombre de pages : 186 Aucun avis 0 sur 5

L'exemple de l'estuaire de la Seine

Avec 90 % des échanges mondiaux qui se font par voie maritime, les places portuaires jouent un rôle clé dans la mondialisation, en cumulant les fonctions de plate-forme logistique et de production industrielle.

La compétitivité et l’attractivité des places portuaires dépendent d’une part de variables externes liées à la mondialisation et à la pression réglementaire – notamment à travers la « contrainte carbone » exercée sur l’industrie – et d’autre part de variables internes, sur lesquelles ces acteurs peuvent directement agir, telles que la gouvernance, les infrastructures portuaires et l’accès aux foyers de consommation.

L’analyse de ces deux types de variables montre que l’estuaire de la Seine peine à concurrencer les autres ports de sa rangée, tels que Rotterdam et Anvers, qui ont su s’adapter aux flux de la mondialisation.

Pourtant, l’estuaire de la Seine ne manque pas d’avantages et les récentes évolutions qu’il connaît devraient lui permettre de capter les flux de la mondialisation, de reconquérir l’hinterland et d’initier une trajectoire vers une économie circulaire et décarbonée.

À travers une approche systémique et comparative, cet ouvrage analyse les mutations industrielles en cours dans l’estuaire de la Seine et propose des filières industrielles à même de contribuer à son développement soutenable : logistique verte, réponses au logistique verte, réponses au défi énergétique, organisation de filières de valorisation des déchets.

L'auteur : Diplômé de l’Institut français de géopolitique et du mastère spécialisé « Ingénierie et gestion de l’environnement » de l’ISIGE-Mines-ParisTech, Benjamin Israël a travaillé durant cinq ans dans un think-tank d’analyse et de prospective politique. Il mobilise dans cet ouvrage ses connaissances transversales pour identifier les enjeux de soutenabilité pour l’industrie dans les places portuaires, à l’heure de la mondialisation et de la contrainte carbone.


 
Haut de page

Déposez un avis

Note