En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Bio-indicateurs du climat (Les)
Expédié sous 5 JOURS — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Bio-indicateurs du climat (Les) Principes et caractérisation

39,00€ Auteur : Emmanuel GarbolinoEditeur : Presses de l'Ecole des Mines de ParisDate de parution : 15 janvier 2014Public : ProfessionnelsNombre de pages : 130 Aucun avis 0 sur 5

L’étude des relations entre les êtres vivants et le climat connaît un intérêt manifeste en raison de la prise de conscience des impacts potentiels du changement climatique sur les écosystèmes et nos sociétés. Les décideurs sont notamment sensibilisés à ces questions, en témoignent les orientations des politiques publiques nationales et européennes en matière d’adaptation au réchauffement global. Dans ce contexte, il est essentiel de disposer d’indicateurs biologiques dont le suivi de la répartition permet d’identifier et comprendre l’impact du changement climatique sur le territoire. Par ailleurs, il est aussi utile de modéliser la répartition probable des êtres vivants selon l’évolution du climat pour anticiper et s’adapter à ce changement.

Ce livre tente de répondre aux deux questions suivantes : Comment définir des bio-indicateurs du climat ? Comment évaluer l’impact du changement climatique sur les écosystèmes végétaux et le territoire ? Il propose une méthode probabiliste pour caractériser plusieurs milliers de bio-indicateurs du climat à partir de deux grands lots de données botaniques et climatiques réparties sur la France entière. Il présente également l’application de ces résultats pour modéliser la répartition potentielle des végétaux selon un scénario de changement climatique élaboré par les membres du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), dans le but d’évaluer l’émergence de situations à risque d’ici la fin du XXIe siècle.

Auteur(s)

Emmanuel Garbolino est enseignant-chercheur au Centre de recherche sur les Risques et les Crises (CRC) de MINES ParisTech. Ses travaux concernent l’étude de la vulnérabilité et de la résilience des territoires face aux risques naturels et technologiques.


 
Haut de page

Déposez un avis

Note