En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Changer d’échelle pour les négociations climatiques
Expédié sous 5 JOURS — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Changer d’échelle pour les négociations climatiques Huit initiatives régionales, sectorielles et citoyennes

32,00€ Auteur : Nadia MaïziEditeur : Presses de l'Ecole des Mines de ParisDate de parution : 05 novembre 2015Public : Grand publicNombre de pages : 164 Aucun avis 0 sur 5

Le message sur la nécessité d’agir rapidement pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre se fait de plus en plus pressant. Parallèlement, les textes sont devenus de plus en plus complexes et les débats s’enlisent sur les aspects juridiques.

Dans ce contexte, les étudiants de la promotion 2014 du Mastère Spécialisé en Optimisation des Systèmes Energétiques (OSE) ont abordé les questions liées aux changements climatiques dans une perspective différente.

Leur ouvrage dépasse les débats complexes sur les niveaux d’engagement de réduction des gaz à effet de serre que chaque pays serait prêt à consentir. Cet ouvrage présente huit propositions qui suggèrent que relever le défi au niveau régional, sectoriel et individuel peut apporter des résultats pertinents et rapides. Il propose quelques clés originales pour rechercher des solutions durables répondant à des contraintes de plus en plus fortes : changement climatique, épuisement des ressources, contraintes politiques et financières…

Sommaire

Partie 1 : Verdir l’économie des pays du Sud
Partie 2 : Croissance soutenable dans le secteur industriel
Partie 3 : La place du citoyen

Auteur(s)

Nadia Maïzi est Professeur en Mathématiques Appliquées à MINES ParisTech, spécialiste de modélisation et d’aide à la décision pour les enjeux énergétiques et climatiques (technologie, carbone, énergie, eau, raréfaction des matériaux…). Depuis plus de 15 années, elle dirige le Centre de Mathématiques Appliquées (CMA), qui participe avec 80 laboratoires de 30 pays aux travaux de modélisation énergétique de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE). Elle anime une équipe d’une dizaine de chercheurs et y a initié des activités de recherche et d'’enseignement liées à la Modélisation pour l’économie, l’énergie et l’environnement. Elle a fondé le Mastère Spécialisé de l'École des Mines de Paris en Optimisation des Systèmes Énergétiques dont elle est responsable pédagogique. Elle y enseigne la recherche opérationnelle pour les enjeux énergie/climat. C'est dans ce cadre qu'elle a dirigé les travaux des 18 étudiants de la promotion 2015 du mastère sur les négociations climatiques.


 
Haut de page

Déposez un avis

Note