En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
De l'eau agricole à l'eau environnementale
Expédié sous 5 JOURS — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

De l'eau agricole à l'eau environnementale Résistance et adaptation aux nouveaux enjeux de partage de l’eau en Méditerranée

38,00€ Auteur : Chantal AspeEditeur : QuaeDate de parution : 07 mars 2012Public : ProfessionnelsNombre de pages : 384 Aucun avis 0 sur 5

« Les choses de la nature n’ont de statut que celui que les sociétés leur accordent. »

S’intéresser au devenir de l’eau agricole implique à la fois de comprendre les transformations qui affectent de nos jours la vocation économique et sociale de cette eau, mais aussi les réseaux d’irrigation formés de l’ensemble des ouvrages et des matériels nécessaires pour mettre la ressource en eau à la disposition de l’agriculteur.

Nous faisons l’hypothèse que cette « eau agricole », autrefois « eau des moulins » est en train de changer de statut et devient ce que nous qualifierons d’ « eau environnementale ». Cette nouvelle qualification induit le fait que le regard porté par les sociétés contemporaines sur sa vocation productive se transforme.

Ne sont plus seulement considérés les retombées bénéfiques pour les cultures agricoles, et les revenus des agriculteurs, mais aussi et de manière grandissante, les effets connexes des aménagements qui ont présidé à sa vocation économique : barrages, canaux, forages, dérivations, pompages, terrasses,…

De nouvelles préoccupations naissent, protection de la biodiversité et du paysage, arrosage des jardins publics et privés, gestion des inondations, recharge de nappe phréatique, protection du milieu naturel des rivières et fleuves détournés, défense d’un patrimoine culturel, etc.

Sommaire

Partie 1 :
Irrigations et ouvrages hydrauliques, mutations en cours
Partie 2 :
L'eau agricole aujourd'hui : d'autres besoins, d'autres représentations
Partie 3 :
Vers de nouvelles formes de prise en charge gestionnaire

Auteur(s)

Chantal Aspe est maître de conférences en sociologie à l'université d'Aix-Marseille et chercheure au LPED (UMR IRD 151). Ses travaux portent sur l'analyse de la question environnementale telle qu'elle se pose aux sociétés contemporaines. Depuis de nombreuses années, elle collabore avec des chercheurs d'autres disciplines, en particulier des sciences de la vie et de la nature et s'interroge sur les interactions entre la nature et les sociétés au sud et au nord du Bassin méditerranéen.


 
Haut de page

Déposez un avis

Note