En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Accueil librairie Mon compte Panier Aide

Idées recues - Le changement climatique

12,15€ Auteurs : Christian de Perthuis, Anas DelboscEditeur : Cavalier BleuDate de parution : 27 novembre 2009Public : Grand publicNombre de pages : 128ISBN : 978-2-84670-293-5 Aucun avis 0 sur 5

Issues de la tradition ou de l'air du temps, mêlant souvent vrai et faux, les idées reçues sont dans toutes les têtes. Les auteurs les prennent pour point de départ et apportent ici un éclairage distancié et approfondi sur ce que l'on sait ou croit savoir.

Les auteurs :
Christian de Perthuis est professeur d'économie associé à l'Université Paris-Dauphine, conseiller scientifique de la Mission Climat de la Caisse des Dépôts et membre du Conseil économique du développement durable.
Anas Delbosc est ingénieur agronome spécialisée en économie de l'environnement à la Mission Climat de la Caisse des Dépôts.
Loin des débats partisans, les auteurs analysent les impacts environnementaux, mais aussi économiques et sociaux du changement climatique et des actions engagées.

Sommaire

Faut-il agir face au changement climatique ?
— « Nos sociétés souffrent déjà du changement climatique. »
— « Il faut lever les incertitudes avant d’engager l’action. »
— « La remontée du prix du pétrole va régler le problème. »
— « Il suffit de planter des arbres, beaucoup d’arbres. »
— « De toute façon on peut compter sur le progrès technique. »

Comment agir efficacement ?
— « La protection du climat est au-dessus des lois de l’économie. »
— « Il faut instaurer une taxe carbone universelle. »
— « Le protocole de Kyoto n’a servi à rien. »
— « Le marché européen du carbone permet de gagner de l’argent, pas de réduire les émissions. »
— « Le marché du carbone met en danger la compétitivité de nos industries. »

Comment agir équitablement ?
— « Les riches sont responsables du changement climatique mais ce sont les pauvres qui trinquent. »
— « La vraie solution passe par la décroissance. »
— « Aidons les pays pauvres à se développer plutôt que d’organiser des conférences sur le climat. »
— « Rien ne fera changer les États-Unis en matière climatique. »
— « De toute façon je ne peux rien faire à mon échelle. »


 
Haut de page

Déposez un avis

Note