En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Déchets (Les)
Expédié sous 5 JOURS — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Déchets (Les) Du big bang à nos jours

23,00€ Auteur : Christian DuquennoiEditeur : QuaeDate de parution : 10 novembre 2015Public : Grand publicNombre de pages : 168 Aucun avis 0 sur 5

Nous les côtoyons au quotidien, de notre cuisine jusqu’aux bords des routes… et même dans les médias. Que l’on nous parle de la nécessité de trier-recycler, de trafics transfrontaliers, ou de déchets dangereux. Mais savons-nous ce que sont réellement les déchets ? Savons-nous que même les étoiles en produisent ? Que la vie est impossible sans eux ?

Bien avant nous, certains animaux sociaux géraient soigneusement leurs déchets. Érigés en monument par les hommes il y a 5 000 ans, aujourd’hui nous ne savons plus qu’en faire.

Pourtant, dans les yeux de la science, les déchets sont de la matière et rien d’autre. Comme toute matière, ils portent en eux tous les potentiels, des menaces comme des opportunités : nous pouvons en faire du poison ou du terreau de vie. Et nous pourrions bien, à l’instar de nos ancêtres du Mésolithique, en venir nous aussi à sanctuariser cette matière, qui sera bientôt devenue beaucoup trop précieuse pour être simplement… jetée.

Sommaire

• Les déchets, la face cachée de notre monde
• Les poubelles du jardin d’Éden
• À l’aube d’Homo ruderis
• Déchets de civilisation, civilisation des déchets
• Les déchets au cœur de notre avenir

Auteur(s)

Après un doctorat de l'École Nationale des Ponts et Chaussées, Christian Duquennoi consacre ses recherches au traitement des déchets nucléaires au CEA, puis très rapidement à celui des déchets ménagers à Irstea. Ses travaux concernent d’abord les procédés physiques, comme le stockage contrôlé, puis plus récemment les bioprocédés. Passionné de transdisciplinarité, d’archéologie et de sciences humaines aussi bien que de biologie, de thermodynamique et de cosmologie, il trouve dans les déchets un domaine de recherche foisonnant dont il veut partager la profondeur et la portée universelle.


 
Haut de page

Déposez un avis

Note